Environnement: Genève ferme une route pour des grenouilles
Actualisé

EnvironnementGenève ferme une route pour des grenouilles

La route de Prévessin, à Meyrin, a été clôturée jeudi pour préserver la nature. Certains s'en plaignent déjà.

par
Raphaël Leroy
La conseillère d'Etat verte Michèle Künzler (à gauche) a inauguré la nouvelle réserve naturelle en présence des autorités communales notamment.

La conseillère d'Etat verte Michèle Künzler (à gauche) a inauguré la nouvelle réserve naturelle en présence des autorités communales notamment.

C'est une première suisse qui ne fait pas l'unanimité. Jeudi, les autorités du canton ont démantelé la route de Prévessin, entre Mategnin près de Meyrin et la France, qui accueille 6000 voitures par jour. A la place, une grande réserve naturelle et de loisirs verra le jour pour protéger notamment les batraciens.

«Cette fermeture permettra de relier les deux marais d'importance nationale de Mategnin, se réjouit Sébastien Miazza, chef du projet chez Pro Natura. Elle montre aussi qu'il est possible de construire l'agglomération en respectant l'environnement.»

Grimace des pendulaires

Du côté des utilisateurs de la route, le ton est moins enthousiaste. «Mercredi, nous mettions deux minutes pour venir de France voisine, jeudi matin nous en avons mis quinze, déplore une frontalière qui travaille à Vernier. Cette fermeture nous fait faire un kilomètre de détour, ce qui représente des litres d'essence gaspillés par mois. De plus, le tram ne va pas encore jusqu'à St-Genis et la tranchée couverte de Meyrin n'est pas finie.»

Même son de cloche du côté du Groupement transfrontalier européen. «Cette mesure non-concertée avec les usagés est inacceptable, estime son président Michel Charrat. Si on continue, on va droit à l'affrontement.»

Ton opinion