Actualisé 31.05.2006 à 07:35

Genève: grosse frayeur à bord du petit train

Rempli d'écoliers de l'Ain, le convoi touristique s'est renversé hier à Baby-Plage, sur le quai Gustave-Ador.

«C'était la panique! Tous ces gosses qui criaient! Dès que j'en prenais un dans les bras, j'en voyais un autre, plus gravement blessé.» Isabit Elez, serveur aux Glaces Universelles, était encore tout retourné, hier en fin d'après-midi.

Peu avant 15 h, le petit train qui balade les touristes le long des quais s'est renversé devant sa cahute. Après avoir manœuvré le long de la jetée qui mène à Baby-Plage, le Trans-Eaux-Vivien et ses 60 passagers ont viré devant les Glaces Universelles en direction de la Nautique.

Selon des témoignages recueillis sur place, ce virage a été pris à trop grande vitesse: le dernier wagon de ce train circulant à l'énergie solaire s'est couché. «A quelques centimètres près, il touchait la grille en fer forgé de ma terrasse. Et, là, avec les vitres du wagon, ça aurait été l'hécatombe», dit le serveur.

Vingt élèves d'une classe de l'Ain étaient dans ce wagon. Huit, légèrement blessés, ont été emmenés à l'hôpital. Trente-deux enfants et trois adultes ont rejoint l'école des Eaux-Vives, où un soutien psychologique les attendait.

«Il y a eu plus de peur que de mal», dira un des officiers chargés de cette aide. Les cris de bonne humeur qui s'échappaient de la salle où ils étaient accueillis en témoignaient hier en fin d'après-midi. «J'ai eu très peur. Je n'ai pas encore parlé avec le chauffeur. C'est le premier problème sérieux que je rencontre avec ce train», a dit Gilles Urben, propriétaire de l'attraction.

David Haeberli

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!