Pont de la Machine (GE): Genève inaugure sa première fontaine d’eau pétillante

Publié

Pont de la Machine (GE)Genève inaugure sa première fontaine d’eau pétillante

Pour lutter contre la canicule et éviter l’achat de bouteilles en plastique, les Services industriels et la Ville de Genève offrent de l’eau gazeuse à la population. Une première en Suisse. 

par
Leïla Hussein

L’eau provient à 90% du lac Léman et 10% de la nappe phréatique du Genevois.

Leïla Hussein 

Genève accueille la première fontaine publique d’eau pétillante de Suisse. «Elle a jusqu’à mille fois moins d’impact sur l’environnement que l’eau en bouteille. Face à l’urgence climatique, nous devons apprendre à moins et mieux consommer. Privilégier l’eau du robinet est un petit geste bon pour la planète», s’est réjoui Christian Brunier, directeur général des Services industriels de Genève (SIG). Mardi, ces derniers et la Ville de Genève ont inauguré le dispositif «Eau de Genève».

Cette nouveauté a aussi un objectif de santé publique. «Avec la canicule, il faut pousser les gens à boire de l’eau», explique le responsable. Située sur l’esplanade du Pont de la Machine, la fontaine offre de l’eau plate et gazeuse en libre-service. Toujours dans un esprit écologique, elle est pourvue d’un panneau solaire qui fournit environ 25% de l’électricité nécessaire à son fonctionnement. 

De l’eau du lac

La fontaine est raccordée au réseau d’eau potable et délivre la même eau que celle des robinets genevois. Le liquide provient à 90% du lac Léman et à 10% de la nappe phréatique du Genevois. «Il ne nécessite donc pas de transport routier et encore moins d’emballage, précise Christian Brunier. Quand on voit que les grandes surfaces ici vendent de l’eau qui vient d’Australie, des Etats-Unis ou d’Israël, acheter de l’eau en bouteille, c’est déraisonnable.»

Coût de l’opération: 30’000 francs. Le prix de l’entretien, lui, se situe entre 1000 et 1500 francs à l’année. Si ce projet pilote rencontre son public, les bulles pourraient bien voir le jour dans d’autres quartiers de Genève. 

Ton opinion

65 commentaires