Genève: interpellé, un escroc tente de se suicider
Actualisé

Genève: interpellé, un escroc tente de se suicider

Un Genevois de 58 ans a tenté de se suicider en avalant un coktail de médicaments, alors que la police l'interpellait pour escroquerie.

La réaction rapide des forces de l'ordre lui a évité le pire.

La police genevoise est intervenue lundi auprès de cet individu, a-t-elle indiqué jeudi. Sous prétexte de difficultés financières, il avait soutiré 20 000 francs, respectivement 3000 francs à deux femmes âgées. En mars 2007, l'homme leur a signé une reconnaissance de dette qu'il n'a jamais honorée. Les deux femmes ont déposé plainte.

Lors de son interpellation, l'homme a vidé ses poches sur ordre de la police. Il lui a remis son portefeuille et son portable. Puis il a saisi une fiole transparente contenant un mélange de médicaments et l'a portée à la bouche.

Les inspecteurs ont alors compris qu'il voulait se suicider. Il ont contacté un urgentiste qui leur a dit d'hospitaliser l'homme dans les plus brefs délais. Il a été conduit aux urgences en ambulance.

Le presque sexagénaire a avoué que son geste était prémédité et calculé. Il conservait systématiquement la fiole dans son pantalon afin d'être en mesure de se suicider en cas de contrôle de police. L'escroc faisait l'objet d'un mandat d'arrêt pour une condamnation à une peine de trois ans d'emprisonnement, délivré par le Tribunal de Grande Instance de Grasse (F). (ats)

Ton opinion