Hockey - Play-off de LNA: Genève joue totalement à l'envers et se fait enterrer
Actualisé

Hockey - Play-off de LNAGenève joue totalement à l'envers et se fait enterrer

Dans un premier temps opportunistes, les Aigles ont sombré lors de l'Acte I des demi-finales de play-off dans l'antre des ZSC Lions, mardi soir.

par
Oliver Dufour
Zurich
Les Genevois ont craqué en cinq minutes dans le troisième tiers-temps.

Les Genevois ont craqué en cinq minutes dans le troisième tiers-temps.

On aurait pu croire à un énième match de saison régulière, tant l'intensité était absente du Hallenstadion. Cette rencontre d'ouverture de la série entre Genevois et Zurichois n'avait rien d'un duel de play-off. Ce qui a largement facilité la tâche des champions en titre, qui ne brillent jamais autant que lorsqu'ils peuvent poser un jeu technique et léché.

Si Genève a mené deux fois au score, c'est surtout pour avoir su se montrer opportuniste en contre-attaque, puis en profitant d'une erreur d'arbitrage en sa faveur. La «faute» supposée de Ryan Shannon sur Matt D'Agostini a en effet valu un penalty qui n'avait pas lieu d'être. Pourtant Chris McSorley a préféré retenir de «vitaux» errements de la part des officiels dans l'ultime tiers. «Ils ont notamment raté deux dégagements interdits. A ce niveau, on n'a pas le droit de se tromper quatre fois de suite, a fulminé l'Ontarien. La meilleure décision qu'ils aient prise, c'était de m'attribuer 2 minutes pour avoir retardé le jeu.»

Mais avec un jeu de puissance cette fois en berne, alors qu'il est le meilleur de la Ligue, Genève ne pouvait guère espérer mieux face à la meilleure équipe du championnat.

«Nous aurions peut-être dû nous montrer un peu plus physiques, a logiquement admis Jeremy Wick. D'autant plus que nous avons des gars taillés pour ça. Mais durant deux périodes nous avons surtout pris nos marques, face à une équipe au style différent de celui de Lugano.»

Twitter, @Oliver_Dufour

A l'usure

Genève a trouvé le fond des filets en premier. Un joli dribble de D'Agostini a débouché sur une passe vers Tom Pyatt. En pivot et du revers, le Canadien a poussé le puck hors de portée de Flüeler (12e). Les Lions sont revenus dans le 2e tiers, grâce à Wick, qui a parfaitement couché Mayer (26e). Parti en contre à 4 contre 5, D'Agostini s'est vu gratifier, pour une faute inexistante de Shannon, d'un penalty-cadeau, qu'il a transformé avec classe (39e). Dans l'ultime tiers, Zurich s'est décoincé et a claqué 4 buts en 7 minutes, entre la 44e et la 50e (Bärtschi, Nilsson deux fois et Bastl).

Ton opinion