Coronavirus-Genève: Genève réglemente le prix du gel hydroalcoolique

Actualisé

Coronavirus-GenèveGenève réglemente le prix du gel hydroalcoolique

Après des dons d'entreprise, les autorités ont fixé des prix maximaux pour le désinfectant offert. Elles invitent à dénoncer tout abus.

par
Maria Pineiro
Les prix seront contrôlés dès le début de la semaine prochaine.

Les prix seront contrôlés dès le début de la semaine prochaine.

Keystone/Valdrin Xhemaj

Les polémiques sur les tarifs de vente de gel hydroalcoolique dans les commerces, en particulier les pharmacies, devraient bientôt prendre fin. Jeudi, le Conseil d'Etat genevois a annoncé que des particuliers allaient offrir du désinfectant aux Genevois. Le prix de vente de ces dons sera réglementé. Ainsi, dès le milieu de la semaine prochaine, il faudra débourser au maximum 2,50 fr. pour un flacon de 100 ml, 3 fr. pour 250 ml et 4 fr. pour un demi-litre. Par ailleurs, les recharges seront facturées 1 fr. Les gels industriels ou qui ne font pas partie de lots offerts ne sont pas concernés et pourront être vendus plus cher.

Inutile pour autant de se ruer dans les officines afin de remplir ses armoires, un seul flacon par personne pourra être acheté. Le Conseil d'Etat a décidé de fixer des prix maximaux, car ces gels sont offerts à la population par des entreprises genevoises. Ne doivent donc être facturés que les contenants et le travail de remplissage. Ainsi, tous les prix supérieurs seront être considérés comme illégaux, a prévenu le président du gouvernement, le Vert Antonio Hodgers, qui appelle à dénoncer les abus.

Ton opinion