LNA: Genève revient de nulle part et s'impose

Actualisé

LNAGenève revient de nulle part et s'impose

Les Aigles ont passé l'épaule face à Gottéron 5-4 ap après avoir été menés 2-4 au cours de l'ultime période. Du côté fribourgeois, la frustration était bien présente.

par
Grégory Beaud
Genève
Les Genevois se congratulent alors que Benjamin Conz se plaint aux arbitres.

Les Genevois se congratulent alors que Benjamin Conz se plaint aux arbitres.

«Inacceptable.» Le mot était dans toutes les bouches fribourgeoises à l'issue de la rencontre. Alors que les Dragons sont à la lutte pour la première place du championnat, ils ont laissé filer un avantage de deux buts dans l'ultime tiers-temps. «On a bien joué durant deux périodes et puis plus rien, a pesté Christian Dubé. Défensivement, nous avons failli alors que nous avions tout pour bien faire.»

«Pas le droit»

Andrei Bykov, qui étrennait son maillot de Top scorer, a enchaîné sur le même ton: «Je ne retire rien de positif. Surtout pas le fait que je garde ce maillot distinctif.» Visiblement en colère, le joueur des Dragons n'a pas du tout apprécié cette défaite malgré le point glané. «Lorsque l'on veut terminer en tête du championnat, on n'a pas le droit de jouer ainsi.» La défaite de Berne contre Langnau après prolongation (6-5) ne lui met pas de baume au coeur pour autant: «C'est une erreur de regarder ce qu'il se passe derrière nous. On doit rester concentrés sur notre jeu.»

L'attaquant No 89 des Fribourgeois a pourtant livré une prestation de choix avec Benjamin Plüss et Sandro Brügger. Le jeune ailier a été contraint de remplacer au pied levé Julien Sprunger, suspendu pour sept matches. «Tout s'est bien déroulé avec Sandro, a convenu Andrei Bykov. Mais on ne peut pas comparer les uns et les autres.» Lors de la pause de l'équipe nationale, Plüss et Bykov étaient associés à Inti Pestoni (Ambri) dans un premier temps, puis à Juraj Simek (Genève). «Cela fait beaucoup de changements, mais cela n'a jamais posé de problème.»

Salmelainen décisif

Les Genevois, cloîtrés dans leur vestiaires après le match, restent dans le sillage de Lugano dans la lutte pour la cinquième place. Point positif, Tony Salmelainen a inscrit un but, son premier de la saison. Si le petit attaquant finlandais se met à carburer, les Aigles ne pourraient qu'en être bonifiés.

Genève-Servette - Fribourg Gottéron 5-4 ap (0-0 1-2 3-2 1-0)

Les Vernets. 7135 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Massy/Popovic, Arm/Kung. Buts: 26e Plüss (Bykov, Ngoy) 0-1. 28e Salmelainen (Friedli/à 4 contre 5!) 1-1. 34e Gamache (Mauldin, Dubé) 1-2. 41e (41'00) Jeannin (Hasani, Knoepfli) 1-3. 45e (44'40'') Salmelainen (Picard) 2-3. 46e (45'28'') Plüss 2-4. 52e John Fritsche (Keller, Gautschi) 3-4. 54e Dan Fritsche (Picard) 4-4. 63e (62'47'') Bezina (Walsky, Keller) 5-4.Pénalités: 6 x 2' contre Genève-Servette; 8 x 2' contre Fribourg Gottéron. Topscorers PostFinance: Romy,; Bykov.

Genève-Servette: Stephan; Vukovic, Bezina; Carle, Gautschi; Mercier, Randegger; John Fritsche, Almond, Keller; Simek, Romy, Picard; Dan Fritsche, Salmelainen, Walsky; Gerber, Rivera, Friedli; Walker.

Fribourg Gottéron: Conz; Heins, Schilt; Ngoy, Birbaum; Abplanalp, Kwiatkowski; Schäublin; Mauldin, Dubé, Gamache; Hasani, Jeannin, Knoepfli; Brügger, Bykov, Plüss; Lauper, Botter, Vauclair; Cadieux.

Notes: Genève-Servette sans Paul Savary (blessé) Ni Fata, Jean Savary et Kubina (surnuméraires). Fribourg Gottéron sans Löffel et Gerber (blessés), Sprunger (suspendu) et Sushinsky et Merola (surnuméraires). 47e Hasani sort sur blessure.

Bout du suspense. La première période a vu les Genevois plus présents territorialement. Toutefois, les hommes de Chris McSorley ne sont pas parvenus à prendre l'avantage. A la 26e, Bykov a parfaitement décalé Plüss pour l'ouverture du score. Une minute plus tard, Salmelainen a pu égaliser. Peu avant la seconde pause, Gamache a trompé une deuxième fois Stephan. Tout s'est accéléré lors de l'ultime période. Jeannin, Salmelainen, Plüss et John Fritsche ont fait passer le score de 1-2 à 3-4 en dix minutes. A 6'37'' de la sirène finale, Dan Fritsche a pu égaliser. Bezina a libéré son équipe lors de la prolongation.

Renforts en tribunes

Maxim Sushinsky n'était pas sur la glace du côté fribourgeois, tout comme Pavel Kubina dans les rangs servettiens. Les deux renforts étrangers fraîchement enrôlés ont encore besoin d'un peu de temps avant d'être prêt à jouer. Le défenseur de Genève-Servette pourrait effectuer ses grands débuts vendredi prochain pour la venue de Rapperswil aux Vernets. Le Russe de Fribourg, lui, était présent à Genève, vendredi soir et a observé la rencontre avec un intérêt certain. «Si le jeu va vite? Pas tant que ça (rires). Enfin, je devrais pouvoir m'adapter en tout cas.»

Ton opinion