Web: Genève se profile en future capitale d'Internet
Actualisé

WebGenève se profile en future capitale d'Internet

L'institut qui attribue les noms de domaine et gère les adresses IP du net songe à quitter les Etats-Unis, son siège historique. La cité de Calvin pourrait l'accueillir.

En septembre 2015, comme promis, Washington abandonnera son contrôle sur l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann). Depuis 1998, l'Icann a la main mise sur l'attribution des noms de domaine sur le net et possède un droit de regard sur la gestion des adresses IP. Le futur lieu de résidence de l'entité sera donc stratégique. Dans une interview accordée au «Temps», son président et directeur, Fadi Chehadé, reconnaît que Genève a le profil pour accueillir l'Icann.

«Cette ville va jouer un rôle majeur pour la gouvernance d'Internet», assure-t-il. L'institution y a déjà ouvert un bureau, il y a six mois, d'où sont gérées les relations entre l'Icann et les gouvernements. La décision du futur lieu d'implantation sera prise l'an prochain. «Tout est ouvert», lance Fadi Chehadé, même s'il reconnaît que l'ADN de l'institut restera, quoi qu'il advienne, américain.

(20 minutes)

Ton opinion