Hockey sur glace: Genève-Servette n'a pas fait de cadeaux
Actualisé

Hockey sur glaceGenève-Servette n'a pas fait de cadeaux

Les Aigles ont écrasé Saastal et sa gardienne Sophie Anthamatten 12 à 0, mercredi en Coupe de Suisse.

par
Grégoire Surdez
Viège
1 / 8
Genève-Servette n'a pas vraiment fait de cadeau à Sophie Anthamatten.

Genève-Servette n'a pas vraiment fait de cadeau à Sophie Anthamatten.

Salvatore di Nolfi
La gardienne de Saastal n'en attendait d'ailleurs pas lors de ce match de Coupe contre les Aigles.

La gardienne de Saastal n'en attendait d'ailleurs pas lors de ce match de Coupe contre les Aigles.

Salvatore di Nolfi
Comme attendu, elle est devenue la première femme de l'histoire à se mettre en cage contre une équipe de Ligue nationale.

Comme attendu, elle est devenue la première femme de l'histoire à se mettre en cage contre une équipe de Ligue nationale.

Salvatore di Nolfi

Genève-Servette n'a pas vraiment fait de cadeau à Sophie Anthamatten. La gardienne de Saastal n'en attendait d'ailleurs pas lors de ce match de Coupe contre les Aigles. Comme attendu, elle est devenue la première femme de l'histoire à se mettre en cage contre une équipe de Ligue nationale.

Elle n'aura pas résisté bien longtemps tant la différence de niveau entre les deux équipes était abyssale. Saastal, club de 1re ligue (3 étages plus bas) n'avait tout simplement pas le moindre argument à faire valoir pour ne serait-ce que perturber un tant soit peu les Aigles.

Après 4 minutes, Deniss Smirnovs convertissait une passe de Tanner Richard. Une minute plus tard, Bozon y allait de son but. Il était suivi ensuite par John Fritsche par deux fois. Dur, dur pour la gardienne haut-valaisanne qui n'a par ailleurs pas eu grand chose à se reprocher. Elle a même plusieurs fois réussi quelques belles interventions lorsqu'elle ne se retrouvait pas abandonnée par des coéquipiers dépassés.

Reste qu'après une trentaine de minutes de jeu et 3 buts encaissés de plus (Miranda et Douay et Simek), elle a regagné son banc pour laisser sa place à son suppléant, Dominic Plaschy qui n'a résisté lui aussi que quatre minutes avant de capituler une première fois (Rod).

Une décision assez logique pour éviter que cette soirée historique ne se transforme en cauchemar intégral. Malgré la sécheresse du score, les Valaisans se souviendront longtemps de cette soirée de fête.

Saastal - GE-Servette 0-12 (0-4 0-4 0-4)

Lonza Arena, 635 spectateurs.

Arbitres: MM. Massy et Staudenmann.

Buts: 4e Smirnovs (Richard) 0-1. 5e Bozon (Rod, Mercier) 0-2; 6e Fritsche (Berthon Crétallaz) 0-3. 20e Fristche (Berthon) 0-4. 23e Miranda (Kast) 0-5. 24e Douay (Richard, Smirnovs) 0-6. 26e Simek (Fritsche) 0-7. 32e Rod (Bozon) 0-8. 47e Kast (Völlmin, Karrer) 0-9. 49e Simek (Fritsche) 0-10. 50e Douay (Richard, Völlmin) 0-11. 52e Kast (Wick) 0-12.

Ge/Servette: Descloux (Rensch; Guebey, Maurer; Karrer, Mercier; Völlmin, Lecoultre; Crétallaz; Smirnovs, Richard, Douay; Bozon, Maillard, Rod; Wick, Kast, Miranda; Fritsche, Berthon, Simek.

Notes: Ge/Servette sans ses joueurs étrangers (Wingels, Tömmernes, Fehr, Winnik), Mayer, Jacquemet, Cajka (ménagés), Antonietti (blessé) Charlin, Riat, Smons (Sierre).

Sierre a donné du fil à retordre au LHC

Les Lausannois se sont imposés sur la plus petite des marges (0-1) mercredi à Graben, en 16es de finale de la Coupe de Suisse. A lire ici.

Ton opinion