Actualisé

Genève veut taxer les voitures selon leur consommation

Le Conseil d'Etat genevois veut inciter la population à acquérir des voitures peu polluantes.

Il va proposer au Grand Conseil un projet de loi visant à mettre en place une politique fiscale écologique pour la taxation des véhicules de tourisme.

Le Conseil d'Etat espère que ces mesures fiscales contribueront à orienter le choix du conducteur vers les véhicules les moins gourmands et les moins polluants, a-t-il indiqué dans un communiqué mercredi. Sans l'introduction de nouvelles mesures de limitation des émissions de gaz à effet de serre, la Suisse ne pourra en effet pas atteindre les objectifs fixés par le Protocole de Tokyo.

Suivant le projet de loi, la taxation des voitures, aujourd'hui calculée d'après la puissance du moteur, tiendra compte des émissions de CO2. Les moins polluants seront exonérés de l'impôt, tandis que les plus gourmands paieront une surtaxe de 10 à 25%. Si le Grand Conseil l'adopte, la loi sera ensuite automatiquement soumise au vote des Genevois car elle modifie l'impôt. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!