Un été comme au ciné: Genève voit toujours «Rouge»

Actualisé

Un été comme au cinéGenève voit toujours «Rouge»

Le dernier volet de la trilogie de Kieslowski a été tourné dans la Cité de Calvin. Balade sur les lieux
de tournage de ce film culte.

par
Sandra Imsand

La relation entre une Irène Jacob, éblouissante et belle à tomber, et un Jean-Louis Trintignant, magistral, est au centre de «Trois couleurs: Rouge». La ville de Genève tient aussi un rôle important dans l'intrigue de ce film sorti en 1994, puisque ses rues ont servi de décor.

Dans l'épisode final de la trilogie les trois couleurs («Bleu», «Blanc», «Rouge») de Krzysztof Kieslowski, Irène Jacob interprète le rôle de Valentine Dussaut, jeune mannequin et étudiante à l'Université de Genève. Un soir, elle percute un chien, qu'elle blesse. La jeune femme retrouve le propriétaire de la bête, un ancien juge tourmenté (Jean-Louis Trintignant) qui a pour habitude d'espionner ses voisins. Les deux personnages, que tout oppose, commencent par se détester avant de s'attacher l'un à l'autre. Une relation étrange et fragile, mais belle. Salué par la critique, le long métrage de Kieslowski reçoit de nombreuses récompenses et est nominé pour les Oscars et les Césars.

Les aventures de Valentine Dussaut et du juge Kern offrent une véritable balade à travers les rues et la campagne genevoises. En guest-star, le quartier de Plainpalais (lire ci-dessous), ou la place Bourg-de-Four, où Valentine retrouve ses amis. Le prétexte est tout trouvé pour y flâner.

Le trailer du film sorti en 1994:

Valentine découvre les secrets du juge:

La magnifique BO de Rouge, signée Zbigniew Preisner:

Un été comme au ciné

Tous les jeudis, «20 minutes» vous invite à découvrir un lieu en Suisse qui a servi de cadre au tournage d’un film célèbre. A travers nos bonnes adresses, replongez-vous dans l’ambiance du long métrage.

La Bo qu’il vous faut: la musique pour se mettre dans l’ambiance

Zbigniew Preisner «Do not take another man’s wife»

Jean-Louis Murat «L’amour au premier regard­»

Zbigniew Preisner «Fashion show»

La musique de «Rouge» a obtenu un César en 1995.

Ton opinion