Nouveau scandale chez les miss: Geneviève de Fontenay menace de quitter Miss France
Actualisé

Nouveau scandale chez les missGeneviève de Fontenay menace de quitter Miss France

La dame au chapeau tire à boulet rouge sur le fonctionnement de l'élection de Miss France en menaçant de se retirer si les votes du public ne sont pas pris en considération.

Le scandale a commencé par la publication hier dans Télé2semaines d'un procès-verbal déposé chez un huissier et censé rester secret attestant que la dernière Miss élue, Chloé Mortaud, était quatrième sur cinq selon le choix des téléspectateurs et s'est finalement retrouvée en tête de l'élection grâce au seul poids du jury. Les quelques 520'000 SMS surtaxés envoyés par le public n'ont donc servis à rien!

Suite à cela, Geneviève de Fontenay a avoué dans les colonnes du Parisien que «le jury n'a plus d'utilité», précisant que selon elle, il «fait n'importe quoi».

Invitée hier soir sur la chaîne Direct 8, la patronne des Miss a enfoncé le clou, déclarant: «Il faut modifier la façon dont les Miss sont élues et donner le pouvoir aux téléspectateurs. Il peut y avoir des stars présentes ce soir là pour regarder la cérémonie et commenter, mais le vote doit être fait par les téléspectateurs et uniquement eux».

«Si les choses ne changent pas, je me désolidarise»

Visiblement très remontée, Geneviève de Fontenay a même adressé une menace à l'encontre de TF1 et Endemol, producteurs de la cérémonie, lançant: «Si les choses ne changent pas avant la prochaine cérémonie je me désolidarise de l'élection».

La réponse ne s'est pas faite attendre, puisqu'Endemol a publié un communiqué indiquant que «la société Miss France réfléchit, depuis la dernière élection, en concertation avec TF1, à une évolution du système de vote, dans le sens d'une représentativité encore plus forte du public».

Ton opinion