Genève/Grèce: Genevois condamné pour s'être battu dans un avion
Actualisé

Genève/GrèceGenevois condamné pour s'être battu dans un avion

Un habitant d'Onex (GE) a écopé de 6 ans de prison à Athènes. Il y a dix ans, il avait frappé sa compagne et le pilote d'un avion. Ce dernier avait dû être dérouté.

par
jcu

Son comportement violent avait entraîné un atterrissage d'urgence à Athènes. Un Genevois a été condamné à six ans de prison, mercredi, en Grèce, révèle la «Tribune de Genève». A l'origine de son coup de sang, une dispute avec sa compagne, à Cointrin, alors que le couple se rendait à Charm el-Cheikh (Egypte) pour le Nouvel An 2007. Très alcoolisé, le trentenaire porté sur la boisson a continué d'invectiver sa copine à bord de l'appareil de Air Edelweiss.

Le pilote a été entendu lors de la procédure, explique le journal genevois. En vol, sa cheffe de cabine lui aurait dit que le prévenu avait tapé sa compagne et un passager. Intervenu pour faire cesser la bagarre, le commandant de bord a reçu un coup de poing. Il rapporte que les contrôleurs aériens ont craint un détournement d'avion. Le pilote a donc posé l'appareil à Athènes. Là, le Genevois a été arrêté. Il a fêté la nouvelle année en détention provisoire. Celle-ci a duré une semaine.

L'accusé ne s'est pas déplacé en Grèce à l'audience de mercredi, qui était un appel. Il n'était également pas à son procès en premier instance car il était en prison à Genève. L'homme est un habitué de la justice. Il a été condamné à treize reprises au bout du lac pour des cambriolages, un brigandage et des violations à la loi sur la circulation routière, détaille la «Tribune».

La défense a plaidé que le prévenu n'a pas mis en danger les autres passagers. Elle a relevé qu'aucun d'entre eux n'a porté plainte contre lui. «Il est absurde de vouloir juger un alcoolique comme un terroriste. C'est le minibar qu'il voulait descendre, pas l'avion», justifie Me Nicola Meier, avocat du Genevois. La justice n'est donc pas allée en son sens. La défense annonce qu'elle fait appel et se dit prête à aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme.

Ton opinion