Mondiaux de hockey: Genoni face à la Russie, Berra contre les USA
Actualisé

Mondiaux de hockeyGenoni face à la Russie, Berra contre les USA

Sean Simpson a clarifié la situation au sujet de la titularisation du gardien qui défendra les buts suisses, vendredi et samedi, lors des deux premiers matches du Mondial à Minsk, en Biélorussie.

L'équipe de Suisse a pu griffer une première fois la glace de la monumentale Minsk Arena, théâtre de son premier match vendredi à 15h45 face à la Russie. Le sélectionneur national s'est montré satisfait à l'issue de ce galop d'essai avant le match d'ouverture du Championnat du monde.

Intensité, charges, vitesse. La Suisse a semblé nettement plus concentrée que lors de son ultime rencontre de préparation mardi soir au Hallenstadion contre le Canada (défaite 0-4). "Un bon entraînement", a répondu Sean Simpson aux nombreux journalistes présents. "Mais on ne reçoit malheureusement pas de points après un bon entraînement", a ironisé le Canadien dans la foulée. Toujours est-il que ses joueurs faisaient preuve de concentration et d'humilité.

Genoni ouvrira les feux

Concernant l'alignement attendu contre la Russie, le sélectionneur n'a pas souhaité entrer en matière. Sa seule indication porte sur les gardiens. Ainsi Genoni sera titularisé demain pour affronter la Russie et Berra lui succédera samedi face aux Etats-Unis. Un choix qui s'explique par l'arrivée tardive du cerbère de Colorado.

Les paires de défense ont quelque peu évolué depuis la dernière partie. Weber patine avec Seger, Blum avec Grossmann, Ramholt avec Kukan et Josi toujours avec Schlumpf. Forcément, Simpson a été questionné sur la possible arrivée de Rafael Diaz. Le défenseur des New York Rangers pourrait débarquer lundi prochain si son club se fait éliminer en demi-finale de Conférence Est. Les Rangers sont actuellement menés 3-1 par Pittsburgh et le cinquième match a lieu dans la nuit de vendredi à samedi. "Mais cela ne sert à rien d'émettre des hypothèses avec des joueurs qui ne sont pas là, a martelé Simpson. Concentrons-nous d'abord sur ceux qui sont là."

En attaque, le dernier arrivé Sven Bärtschi se retrouve avec Cunti et Hollenstein. Les autres trios étaient Moser-Romy-Brunner, Fiala-Ambühl-Suri et Rüfenacht-Schäppi-Plüss. Froidevaux et Stancescu seraient surnuméraires, mais Simpson s'est bien gardé de donner la moindre information à ce sujet. (20 minutes/si)

Ton opinion