Actualisé 24.02.2016 à 21:46

Europa LeagueGeoffrey Bia: «Cette élimination doit être utile»

Le FC Sion est tombé à Braga (3-4 sur l'ensemble des deux matches) et se retrouve éliminé de l'Europa League. Mais les points positifs sont réels.

von
Tim Guillemin
Braga
Le milieu de terrain belge (à droite) est entré en cours de jeu mercredi.

Le milieu de terrain belge (à droite) est entré en cours de jeu mercredi.

photo: Keystone/Jen-christophe Bott

Remplaçant au coup d'envoi, Didier Tholot ayant décidé d'opter pour un audacieux 4-4-2, Geoffrey Mujangi Bia a effectué une entrée dynamique mercredi à Braga. Le Belge n'a cependant pas pu faire pencher la balance en faveur du FC Sion. Interview dans les couloirs du Stade Municipal.

Geoffrey Bia, dans quel état d'esprit êtes-vous, quelques minutes après cette élimination?

On est déçus, pour commencer. On a eu notre chance face à cette bonne équipe de Braga. On a simplement manqué d'un peu de réussite, c'est tout.

Vous pensez au tir sur la transversale de Vincent Rüfli à la 93e?

Pas seulement! Il n'y a pas que cette transversale qui me laisse des regrets. On a eu des occasions tout au long du match et on a vraiment le sentiment qu'on pouvait les battre. Alors oui, la déception est réelle.

Avez-vous le sentiment d'avoir perdu la qualification à l'aller?

Pas du tout, non. On ne perd pas cette double confrontation chez nous, vu qu'on a eu notre chance jusqu'à la dernière minute du match retour. Non, c'est ici, à Braga, qu'on se fait éliminer.

Vous avez souffert de manque de réussite, c'est tout?

Et sans doute d'un petit peu d'expérience, aussi. Ils ont mieux géré leurs temps forts et notamment certains moments importants, comme le début de la deuxième période. Là, ils sont venus forts et ils ont marqué le 2-2. Donc, là, ils ont été plus réalistes que nous.

Vous aviez fait l'essentiel, pourtant, en revenant à égalité sur l'ensemble des deux matches.

Exactement. Et avec le recul, on se dit vraiment qu'on aurait dû mieux faire, car si on avait pu garder cet avantage un petit moment de plus en deuxième période, ils auraient sans doute douté.

N'y a-t-il donc que de la déception dans le vestiaire valaisan ce soir?

A chaud, oui, mais je dirais que ce sentiment est quand même contrebalancé par la satisfaction d'avoir montré que l'on était capable d'élever le niveau de notre jeu comme on l'a fait. On savait qu'on était capables de montrer du beau football dans les grandes occasions et on l'a fait. Maintenant, on doit s'en servir pour progresser et monter au classement en championnat. Oui, cette élimination doit être utile de ce point de vue.

Dans une semaine, il y a cette demi-finale de Coupe de Suisse face à Zurich. Cette partie devient la plus importante de la saison?

C'est un rendez-vous capital, mais il y a le championnat avant. On veut faire un bon match contre Lucerne ce week-end.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!