Morges: «Georges Feydeau m'a inspiré pour «Caméra café»
Actualisé

Morges«Georges Feydeau m'a inspiré pour «Caméra café»

Ce mardi soir à Beausobre, Bruno Solo jouera dans «Le système Ribadier», de Georges Feydeau. Interview.

par
Myriam Genier

– «20minutes.ch».  C'est votre premier rôle sur les planches. Pourquoi avoir attendu si longtemps?

– Bruno Solo.  J'ai appris mon métier au théâtre, mais on me proposait des pièces qui ne me convenaient pas, ou alors je n'étais pas disponible. «Caméra café» a été une prison, certes dorée, mais pendant quatre ans je n'ai fait que ça. Je referai du théâtre, j'ai un projet avec Yvan Le Bolloc'h. Et ça me plairait de jouer un drame.

– Qu'est-ce qui vous séduit chez Feydeau?

– J'ai toujours adoré cet auteur. Dans «Caméra café», je me suis inspiré de sa mécanique pour faire évoluer les personnages à l'écran. «Le système Ribadier» est très drôle, et la justesse des mots, des situations n'est pas démodée.

– Le personnage de Ribadier vous ressemble-t-il?

– Le côté grande gueule, fanfaron, je peux l'avoir. Mais la lâcheté, la trahison, non. Je suis quelqu'un de fidèle en amitié comme en amour. Et l'hypocrisie n'est pas mon moteur, on me le reproche d'ailleurs, car parfois je ferais bien de fermer ma gueule!

– Connaissez-vous la Suisse?

– Le 11 septembre 2001, j'étais à Lausanne pour tourner un téléfilm. Etant amateur d'art, ce jour-là je visitais le Musée de l'Art Brut. Quand j'en suis sorti, j'ai vu que Lausanne, qui est d'habitude calme, allait plus vite, je sentais une tension chez les gens. Je suis rentré à mon hôtel, j'ai allumé la télé et j'ai vu.

Morges, Théâtre de Beausobre Mardi 3 mars à 20 h 30

Morges, Théâtre de Beausobre Mardi 3 mars à 20 h 30

Ton opinion