Actualisé 06.07.2018 à 11:19

Football

Gilbert Facchinetti est décédé

Président emblématique de Neuchâtel Xamax de 1979 à 2003, «Facchi» s'est éteint hier, à l'âge de 82 ans. Un grand monsieur du foot suisse s'en va. Avec lui, le club neuchâtelois a atteint les sommets.

de
SportCenter
Keystone

Gilbert Fachinetti, président de Neuchâtel Xamax de 1979 à 2003, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, annonce son entreprise, S. Facchinetti SA, dans un communiqué.

L'entrepreneur de 82 ans avait conduit le club de son cœur à deux titres de champion de Suisse en 1987 et 1988. Son engagement et sa passion auront marqué l'histoire du football suisse. Sa célèbre formule «que le meilleur gagne, pourvu que ce soit nous», a marqué toute une époque. Sous sa direction, Neuchâtel Xamax avait également vécu de grandes soirées européennes, comme face au Real Madrid en 1986. Tout au long de sa présidence, il était parvenu à embaucher quelques grands noms du football, comme Uli Stielike, Heinz Hermann, Trifon Ivanov, Lajos Detari ou Hany Ramzy.

Gilbert Fachinetti n'était plus un dirigeant actif, mais il s'impliquait beaucoup dans son rôle de président d'honneur à Neuchâtel. Il passait également beaucoup de temps à voir son petit-fils Mickael évoluer en Super League (l'une de ses grandes fiertés), avec lequel il tapait volontiers dans le ballon en marge des matches de Xamax.

Aux portes du championnat italien

Lui-même joueur international en son temps, Facchinetti avait notamment évolué avec le Servette FC et était passé tout près d'une aventure dans un championnat étranger en 1959, lorsque le FC Gênes avait tenté de l'embaucher pour un salaire mensuel de 6000 francs dans le championnat italien, une somme importante pour l'époque. Mais le décès de son oncle l'avait amené à contrecœur à reprendre les rênes de l'entreprise de construction familiale. L'homme s'était néanmoins lancé dans les affaires tout en jouant encore en ligue nationale avec le FC Cantonal Neuchâtel, dont il était devenu directeur sportif en 1969. Puis même président en 1979, après la fusion avec le FC Xamax.

Vendredi en fin de matinée, les hommages et témoignages de tous horizons inondaient déjà les réseaux sociaux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!