Giuliano Bignasca en justice dans l'affaire des radars
Actualisé

Giuliano Bignasca en justice dans l'affaire des radars

Le président de la Lega, Giuliano Bignasca, comparaîtra à nouveau devant la justice tessinoise mardi prochain.

Le politicien se retrouve devant le tribunal à juge unique de Bellinzone suite à son recours contre une amende de 6.000 francs pour avoir incité la population à démonter des radars. Dans son journal «Il Mattino della domenica», il avait offert une récompense de 1.000 à 1.500 francs pour chaque appareil démonté. Il doit répondre de calomnie et d'incitation à des activités illégales ou violentes.

AP

(ap)

Ton opinion