Arômes et parfums: Givaudan accroît légèrement ses ventes
Actualisé

Arômes et parfumsGivaudan accroît légèrement ses ventes

Givaudan a légèrement accru son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de 2013. Les ventes du numéro un mondial des arômes et parfums se sont étoffées à 3,3 milliards de francs.

La hausse est de 5% sur une base comparable et de 2,7% en francs par rapport à l'an dernier. La division Parfumeries a vu ses recettes progresser de 3% (en francs), à 1,58 milliard de francs. Celle des Arômes a enregistré, elle, une hausse de 2,4% à 1,73 milliard, a précisé le groupe dans un communiqué diffusé jeudi à Genève.

La croissance des volumes au troisième trimestre a été conforme aux niveaux enregistrés pendant les six premiers mois de l'année. La société rappelle se fixer à moyen terme une croissance organique entre 4,5% et 5,5% par an. Elle table au quatrième trimestre sur une croissance des volumes comparable à celle du troisième trimestre.

Effets de change

Le groupe a fait état d'«une dynamique commerciale toujours solide, avec un portefeuille de projets complet et un taux de succès de nouveaux contrats qui se maintient à un niveau élevé».

Ces résultats sont toutefois légèrement inférieurs aux attentes des analystes interrogés par AWP. Le recul du chiffre d'affaires au troisième trimestre est principalement à mettre sur le compte d'effets négatifs de changes.

Entre juillet et septembre, le dollar et plusieurs devises des marchés émergents se sont affaiblis. Sur le seul troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 1,1% à 1,1 milliard de francs, mais sur une base comparable a progressé de 3,7%.

La société confirme son objectif de reverser aux actionnaires plus de 60% du flux de trésorerie disponible, en maintenant un objectif de ratio d'endettement à moyen terme inférieur à 25%.

Croissance en Asie et Amérique latine

Fin août, Givaudan avait affirmé vouloir réaliser 50% des ventes dans les marchés émergents. Entre janvier et juin, la part du chiffre d'affaires a été de 45% dans les pays émergents et de 55% dans les marchés développés.

Givaudan a renforcé cette année sa présence en Asie, avec la construction d'un centre de recherche et de production à Singapour. Ce centre devrait ouvrir en 2014. Mi-avril, la firme a par ailleurs annoncé un investissement de 50 millions de francs dans une nouvelle fabrique en Chine.

Une érosion de l'activité dans certaines régions est compensée par la signature de nouveaux contrats. La croissance est supérieure à la moyenne en Asie-Pacifique et en Amérique latine. A la Bourse suisse, l'action Givaudan a clôturé en baisse de 2,57% à 1212 francs, malgré un bref sursaut en matinée jusqu'à 1255 francs. (ats)

Ton opinion