Parfums et arômes: Givaudan enregistre une forte croissance
Actualisé

Parfums et arômesGivaudan enregistre une forte croissance

Le groupe genevois a affiché des résultats en forte croissance au premier semestre 2013. Le numéro un mondial des parfums et arômes a accru son bénéfice net de 36% sur un an à 271 millions de francs.

Givaudan a affiché jeudi des résultats en forte croissance au premier semestre 2013.

Le numéro un mondial des parfums et arômes a accru son bénéfice net de 36% sur un an à 271 millions de francs et son chiffre d'affaires de 2,2 milliards de francs de 5,7%.

Le groupe genevois a bénéficié d'une croissance particulièrement forte sur les marchés des pays en développement (Amérique latine, Moyen-Orient et Asie). Ces marchés représentent aujourd'hui 45% de ses ventes, en progression de 9,4%.

Ces résultats, supérieurs aux prévisions, ont été qualifiés de solides et même d'excellents par les analystes, grâce au positionnement de Givaudan dans les pays émergents, aux gains de parts de marché et à l'amélioration des marges.

Croissance de 4,5 à 5,5% par an

Le portefeuille des projets est bien rempli pour la suite de l'année. L'objectif à moyen terme de Givaudan est d'enregistrer une croissance organique entre 4,5% et 5,5% par an, sur la base d'une croissance du marché estimée entre 2% et 3%, et de continuer à gagner des parts de marché.

La division Parfums a enregistré un chiffre d'affaires de 1,047 milliard de francs, soit une hausse de 5,5% sur une base comparable et de 5,3% en francs suisses. La division Arômes a pour sa part affiché des ventes de 1,178 milliard, soit une croissance de 5,8% sur une base comparable et de 4,1% en francs suisses.

Le résultat d'exploitation du groupe genevois a progressé de 23,8% à 377 millions de francs. La marge d'exploitation est passée de 14,3% en 2012 à 16,9% en 2013.

Augmentations de prix et gains d'efficacité

La marge brute a progressé de 42,3% à 44,3%, grâce aux augmentations de prix mises en oeuvre au cours des deux dernières années pour compenser les hausses du prix des matières premières et grâce à l'effet de levier positif découlant de gains en volume importants, a précisé Givaudan.

La société récolte aussi les bénéfices de son projet ERP pour générer des gains d'efficacité au niveau de la chaîne d'approvisionnement. Le transfert de produits vers le nouveau site de production d'arômes de Mako, en Hongrie, se poursuit conformément au calendrier.

L'EBITDA a augmenté de 16,4% pour s'établir à 509 millions de francs. La progression de la marge brute et un contrôle serré des coûts internes ont permis ce bon résultat, a expliqué le groupe. La marge EBITDA a progressé à 22,9% en 2013, contre 20,6% en 2012.

Givaudan a dégagé un flux de trésorerie opérationnel de 299 millions au premier semestre, comparé à 263 millions pour 2012. Il veut augmenter ce flux dans une fourchette comprise entre 14% et 16% du chiffre d'affaires d'ici à 2015.

En déployant une stratégie de croissance reposant sur cinq piliers (marchés émergents, santé et bien-être, gains de parts de marché dans des segments et auprès de clients cible, recherche, stratégie d'approvisionnement durable), Givaudan affirme vouloir dépasser la croissance du marché sous-jacent.

Forte croissance en Amérique latine

Dans la division Parfums, l'activité de la parfumerie fine continue de progresser fortement sur les marchés en développement. En fin de période, l'Amérique latine, avec le Brésil toujours en tête, affichait une croissance à deux chiffres, grâce au lancement de nouveaux parfums et à l'augmentation des volumes du portefeuille existant.

Dans la division Arômes, tous les segments ont progressé, les segments Boissons, Produits laitiers, Entremets salés et Confiserie enregistrant de solides performances. Le chiffre d'affaires du segment Santé et Bien-être a affiché une progression à deux chiffres, grâce à l'expertise de Givaudan dans le domaine des systèmes de remplacement du sucre et du sel et de l'amélioration du profil gustatif des aliments.

Le chiffre d'affaires de la division Arômes a augmenté de 6,4% en Asie-Pacifique, grâce à la progression des ventes et à la conclusion de nouveaux contrats en Chine, Inde et Indonésie. En Europe, Afrique et Moyen-orient, la progression du chiffre d'affaires a atteint 5,2%, dopée par les marchés en développement d'Afrique, de Russie et du Moyen-orient.

En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires a augmenté de 5%. Mais là encore, l'Amérique latine enregistre la croissance la plus forte, soit 7,9%, grâce avant tout à l'Argentine et au Brésil, a précisé le groupe genevois.

La Bourse suisse a salué ces résultats. L'action Givaudan a clôturé en hausse de 1,90% à 1289 francs, dans un SMI en baisse de 0,73%. (ats)

Ton opinion