Energie: Glaris accueillera la plus grande des centrales hydrauliques
Actualisé

EnergieGlaris accueillera la plus grande des centrales hydrauliques

La plus grande centrale hydraulique de pompage-turbinage sera construite dès le début de l'année prochaine dans le canton de Glaris.

Les conseils d'administration des sociétés exploitantes ont donné leur feu vert vendredi, indique le groupe Axpo. Le projet est devisé à 2,1 milliards de francs.

Reliant deux lacs - le Muttsee et le Limmernsee -, les installations du projet Linthal 2015 seront bâties par les Forces motrices de Linth-Limmern (KLL). Ces dernières sont détenues à 85% par les NOK, filiales d'Axpo, et à 15% par le canton de Glaris. Les autorités glaronaises ont octroyé un permis de construire en juillet dernier.

Jusqu'à 450 ouvriers travailleront ces sept prochaines années sur les différents chantiers. L'idée est de construire dans la roche, à 1700 m. d'altitude, une station de pompage dotée de quatre turbines faisant remonter l'eau du Limmernsee vers celui du Muttsee, équipé d'un barrage et situé 600 mètres plus haut. Afin d'augmenter la capacité de ce dernier, son mur de retenue sera réhaussé de 28 mètres.

Plus puissante que Leibstadt

Quatre installations de 250 mégawatts chacune seront montées dans la caverne. La première sera reliée au réseau électrique en 2015, les trois autres un an plus tard.

La puissance des installations des KLL dépassera celle de la centrale nucléaire de Leibstadt (AG), la plus grande de Suisse. Elle passera en effet de 1000 à 1460 mégawatts.

Projet similaire en Valais

Un projet similaire est en chantier en Valais. La construction de la centrale de pompage-turbinage au barrage d'Emosson a débuté le 30 juin dernier. Sa mise en service sera progressive dès 2015.

Devisée à 990 millions de francs, cette centrale produira quelque 600 mégawatts. Elle contribuera à la sécurité de l'approvisionnement du réseau électrique suisse et permettra aussi de couvrir les pics de consommation dans le trafic ferroviaire. Le financement est assuré à 54% par Alpiq, 36% par les CFF et à 10% par la Société valaisanne d'électricité FMV SA.

(ats)

Ton opinion