GM veut rejoindre Nissan-Renault

Actualisé

GM veut rejoindre Nissan-Renault

Kirk Kerkorian, premier actionnaire de General Motors, a demandé aux administrateurs du constructeur américain d'explorer la possibilité d'une alliance avec le groupe Renault-Nissan.

Par le jeu des participations croisées, Renault détient 44,4% de Nissan, et le japonais possède 15% du français. Depuis leur union, les deux constructeurs ont nettement amélioré leurs performances financières. Renault a dégagé en 2005 un bénéfice net record de plus de 4,7 milliards de francs, dont les deux tiers proviennent de Nissan.

Le japonais, au bord de la faillite en 1999, a été redressé par Carlos Ghosn. Kirk Kerkorian a discuté de ce projet avec lui la semaine dernière, lors d'un dîner à Nashville. Renault et Nissan envisageraient de prendre en commun jusqu'à 20% de GM.

(afp)

Ton opinion