Basketball - NBA: Golden State rejoint Cleveland en finale
Actualisé

Basketball - NBAGolden State rejoint Cleveland en finale

Les Californiens ont battu Oklahoma City lors du 7e match.

Le champion en titre Golden State s'est qualifié lundi pour la deuxième année consécutive pour la finale NBA où il retrouvera à partir de jeudi, comme en 2015, Cleveland. Golden State est venu à bout d'Oklahoma City quatre victoires à trois dans la finale de conférence Ouest, l'équivalent des demi-finales, en remportant le match N.7 96 à 88.

Les Warriors ont souffert jusqu'au bout face au Thunder qui a mené trois victoires à une dans cette finale de conférence, avant de concéder trois défaites de suite.

Dans le match N.7, OKC a encore pris le meilleur départ et a mené de 13 points (35-22), avant de perdre pied lors de la 3e période sous l'effet conjugué des maladresses de ses stars Kevin Durant et Russell Westbrook d'un côté et d'un festival de Stephen Curry de l'autre.

Dernière alerte

Curry, sacré pour la deuxième fois meilleur joueur de NBA, a ramené les deux équipes à égalité à sept minutes de la fin de la 3e période (54-54), puis a donné treize points d'avance aux Warriors (71-58).

Les supporteurs de Golden State ont connu une dernière alerte à deux minutes de la sirène quand Oklahoma City est revenu à quatre points (90-86).

Curry a assuré définitivement la victoire et la qualification de son équipe, qui a réalisé la meilleure saison régulière de l'histoire (73 v-9 d), avec un dernier tir primé pour finir la rencontre avec 36 points et huit passes décisives.

4 victoires à 2 en 2015

En finale, Curry et ses coéquipiers retrouveront les Cavaliers de LeBron James qu'ils avaient battus quatre victoires à deux en juin 2015 pour remporter le quatrième titre de l'histoire de leur équipe, le premier depuis 1975.

Mais Cleveland a fait forte impression en play-offs, avec seulement deux défaites et douze victoires contre Détroit (4-0), Atlanta (4-0) et Toronto (4-2) et contrairement à l'an passé, LeBron James sera épaulé par Kyrie Irving et Kevin Love, absents sur blessure lors de la finale 2015. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion