Actualisé 20.02.2016 à 10:00

NBAGolden State sombre à Portland

Golden State a concédé vendredi sa cinquième défaite de la saison à Portland. Chicago a en revanche battu Toronto.

Comme les San Antonio Spurs la veille face aux Clippers (105-86), les Warriors, qui restaient sur onze victoires consécutives, ont été méconnaissables pour leur premier match depuis huit jours après la traditionnelle pause du All-Star Game.

Après un début de match équilibré, ils ont laissé les Trail Blazers prendre le large en fin de première période (42-31), puis dans le 2e quart-temps (54-35), avant de regagner les vestiaires avec seulement six points de retard.

Mais Steph Curry (31 pts) et ses coéquipiers ont enchaîné les maladresses et ballons perdus dans le 3e quart-temps conclu sur le score sans appel de 104 à 79, soit 25 points d'écart.

Leur déficit a grimpé rapidement à 30 points (119-89) tandis que Lillard enchaînait les paniers à trois points pour finir la soirée avec 51 points, nouveau record personnel. Steve Kerr a rapidement abdiqué et laissé ses titulaires sur le banc pour la dernière période.

Meilleur bilan

Malgré cette défaite, la plus lourde pour un champion en titre depuis un revers de 42 points de Miami en 2006-07, les Warriors disposent encore du meilleur bilan de NBA avec 48 victoires en 53 matches.

Mais ils ont débuté leur série de six matches à l'extérieur, avec à venir des chocs contre les Clippers, Miami et Oklahoma City, de la pire des façons et ce revers pourrait remettre en cause leur ambition de battre le record des Chicago Bulls de Michael Jordan, auteur en 1995-96 de la meilleure saison régulière de l'histoire avec 72 victoires et dix défaites.

Chicago reprend du poil de la bête

Les Chicago Bulls, dominés la veille par les Cleveland Cavaliers (106-95), ont mis fin à une série de cinq défaites consécutives vendredi en battant les Toronto Raptors 116 à 106. Les Bulls, privés sur blessure de Jimmy Butler, Nikola Mirotic et Joakim Noah, étaient pourtant en fâcheuse posture face à la seule franchise canadienne de NBA, 2e de la conférence Est, avec un déficit de six points à l'issue de la 2e période (58-52).

Mais ils se sont remis sur les rails dans le 3e quart-temps où ils ont submergé les Raptors avec 37 points.

Le grand artisan de cette victoire, la 28e en 54 matches, qui évite les Bulls de sombrer dans une crise grave, est Doug McDermott, sorti du banc pour inscrire 30 points, nouveau record personnel.

Derrick Rose a marqué 26 points et Pau Gasol a fini la soirée avec un «double double» (deux catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 18 points et 11 rebonds.

Chicago qui n'a remporté que cinq de ses vingt derniers matches, est toujours en position délicate à la 8e place, la dernière qualificative pour les play-offs. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!