21.11.2020 à 19:42

BasketballGoliath était beaucoup trop fort

Les Nyonnais ont tenu un quart avant de s’essouffler contre des Genevois qui ont pu faire tourner leur effectif.

par
Christian Maillard, Nyon
Lutte entre N'Doye et Jurkovitz

Lutte entre N'Doye et Jurkovitz

@Maillard

Si David, avec un état d’esprit remarquable, s’est bien battu, son gros cœur n’a pas suffi pour battre Goliath. Les Nyonnais ont certes mis toute leur bonne volonté d’entrée de jeu, en prenant même l’avantage après cinq minutes de jeu (11-10) mais le combat était trop inégal. En face, le leader du championnat n’évoluait pas dans la même catégorie. S’ils ont encore résisté jusqu’à la fin du premier quart (15-17), avec un récital de leur seul joueur étranger, les Vaudois ne pouvaient pas tenir plus longtemps à ce rythme. Le match a définitivement tourné pour les visiteurs lors du deuxième quart.

Maleye N’Doye, qui a fêté ses 40 ans (!) a logiquement fini par s’effacer après avoir mis la gomme. Le Sénégalais qui avait inscrit les treize premiers points de sa formation a éprouvé le besoin de souffler. Si à ses côtés, les jeunes joueurs de La Côte ont mis, à l’instar de Dufour, Warden ou Hayman, beaucoup d’audace dans leur jeu, l’échelle était trop petite pour aller tutoyer les étoiles.

De l’autre côté, les Lions de Genève ont pu faire tourner leur effectif pour s’échapper logiquement. Une fois qu’ils ont resserré leur défense et accéléré la cadence, ils ont pu facilement se mettre au show. Mais Nyon aura fait mieux que se défendre. «Si tout va bien, on va pouvoir engager bientôt un deuxième étranger, espère le président nyonnais Xavier Paredes. Il est vrai que nous aurions besoin d’un intérieur.» Et de public du Rocher qui aime tant son équipe. Il y aura pu y avoir une salle comble ce samedi.

Sur la Côte, où il n’y a toujours aucune victoire après quatre sorties, on continue de se battre avec un coeur de vainqueurs mais des moyens bien inférieurs à ceux des Lions de Genève. Qui eux, sur la route du titre, continuent leur marche en avant, en tête du classement…

A l'Istituto Elvetico de Lugano, Fribourg est allé s'imposer 65-74 contre les Tigres locaux. Neuf joueurs d'Olympic ont marqué des points, dans la foulée de Marquis Jackson (14) et d'Arnaud Cotturre (13). En face, l'immense Uros Nikolic n'a rien pu faire malgré une prestation majuscule (21 points et 11 rebonds).

NYON BBC - LIONS DE GENÈVE 44-91 (25-43)

Collège du Rocher. 50 spectateurs (huis clos). Arbitres: MM. Herbert, Balletta et Oberson.

Quarts: 15-17, 10-26; 13-29; 6-18

Nyon BBC: N’Doye 20, Dufour 4, Erard 5, Warden 7, Hayman 2; Nwokeabla, Ivanovic, Van Rooj 4, Vannay 2. Coach: Alain Attallah.

Lions de Genève: Derksen 17, Sabeckis 9, Adams 13, Kovac 3, Kuba 16; Ofik-Nzegue 6, Chabouh, Jaunin 4, Ivanov 14, Maruotto 6, Jurkovitz 3, Lacroix.

Notes: Nyon sans Zaccoletti (blessé).

Au tableau: 5e 11-10; 10e 15-17; 15e 18-26; 20e 25-43; 25e 27-59; 30e 38-72; 35e 40-83.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé