Publié

JO 2020Golubic attend Osaka et «un moment spécial»

Sur la lignée de son quart de finale à Wimbledon, la Zurichoise a parfaitement entamé son tournoi de tennis olympique, samedi à Tokyo. Elle pourrait affronter Naomi Osaka au prochain tour.

par
Jérôme Reynard
(Tokyo)
Viktorija Golubic s’est montrée autoritaire, samedi à Tokyo.

Viktorija Golubic s’est montrée autoritaire, samedi à Tokyo.

AFP

Viktorija Golubic a parfaitement négocié son premier tour des Jeux olympiques, samedi, face à la Colombienne Maria Camila Serrano (WTA 79). Dans la touffeur de Tokyo, la Zurichoise a passé moins d’une heure sur le court (6-4 6-1 en 59 minutes) et démontré qu’elle était en pleine confiance, trois semaines après son quart de finale à Wimbledon.

Hormis un accro au premier set (de 5-1 à 5-4), la Zurichoise de 28 ans (WTA 50) n’a laissé que des miettes à son adversaire, en lui faisant déguster une série de coups gagnants, du fond de court comme au filet, en coup droit comme en revers.

«Mon jeu fonctionne et je me sens bien, a-t-elle confirmé après sa victoire. J’ai mis un peu de temps à digérer le décalage horaire et à m’adapter aux conditions, ici. Je sais que j’ai bien joué à Wimbledon, mais aujourd’hui ce n’est plus du gazon, c’est du dur, et c’est différent. La météo est incomparable aussi. Il fait chaud, humide. Il faut tenter d’aller au plus vite entre les points pour rester dans le rythme et moins souffrir de la chaleur, mentalement du moins… Tout ça pour dire qu’on ne sait jamais vraiment qu’attendre d’un premier match lorsque l’on change de conditions comme ça. Alors, forcément, je suis contente.»

«La perspective d’affronter Naomi? Ce serait un moment spécial»

Viktorija Golubic

Viktorija Golubic attend désormais vraisemblablement la star nationale et No 2 mondiale Naomi Osaka au deuxième tour. Si la Japonaise vient à bout de la Chinoise Saisai Zhen (WTA 52) dimanche. Avec la confiance emmagasinée ces dernières semaines, la Suissesse pense-t-elle à un potentiel exploit? «Mentalement, je suis mieux que par le passé. Du coup ça m’aide dans mon jeu et je sens que j’ai progressé cette année, a-t-elle expliqué. Mais mon objectif ici aux JO (ndlr: elle disputera également le double avec Belinda Bencic), c’est d’abord de vivre le moment à fond en me focalisant sur moi-même. On verra ce que cela m’amène en termes de résultats. La perspective d’affronter Naomi? Ce serait un moment spécial, probablement sur le court central, et un sacré challenge!»

Ton opinion

2 commentaires