Tennis: Golubic poursuit son parcours de rêve à Lyon
Actualisé

TennisGolubic poursuit son parcours de rêve à Lyon

La Zurichoise est venue à bout de la tête de série numéro 2, Fiona Ferro, en demi-finales du tournoi WTA 250 de Lyon (4-6, 6-0, 7-6). Elle disputera sa première finale dans cette catégorie depuis 2016.

par
Brice Cheneval
La Zurichoise poursuit son parcours de rêve au tournoi de Lyon et disputera sa première finale d’un tournoi WTA 250 depuis octobre 2016.

La Zurichoise poursuit son parcours de rêve au tournoi de Lyon et disputera sa première finale d’un tournoi WTA 250 depuis octobre 2016.

Urs Lindt/freshfocus

Viktorija Golubic (WTA 130) ne redescend toujours pas de son petit nuage. La Zurichoise poursuit son parcours de rêve au tournoi de Lyon et disputera sa première finale d’un WTA 250 depuis octobre 2016. Issue des qualifications, elle a écarté samedi la tête de série numéro 2, Fiona Ferro (WTA 46), au bout d’un marathon de plus de deux heures (4-6, 6-0, 7-6).

Pour sa troisième opposition face à la Française, Golubic savait plus ou moins à quoi s’attendre en termes de jeu, mais elle ignorait totalement son scénario, tant les deux précédents étaient contraires: si Ferro l’a emporté à chaque fois, le premier match avait donné lieu à un bras de fer (6-4, 3-6, 6-3 en 2018 à Linz), tandis que le deuxième n’avait de confrontation que le nom (6-0, 6-1 en 2019 à New York). À l’arrivée, ce troisième duel s’est révélé encore plus serré que le premier.

Finale contre la Danoise Clara Tauson

En pleine confiance après avoir engrangé 17 victoires sur ses 19 précédentes sorties, la Suissesse avait surpris ses précédentes adversaires par la variété de ses coups ainsi que son redoutable revers à une main. Ce samedi, elle a toutefois connu plus de difficultés à s’appuyer sur le jeu de Fiona Ferro.

Cette dernière a bousculé les repères de Golubic dans le premier set, s’ajustant en permanence et insistant à plusieurs reprises sur son coup droit. Puis elle s’est complètement éteinte lors de la deuxième manche, faisant preuve d’un gros déchet, ce qui a permis à la Zurichoise de reprendre confiance et de lui infliger une bulle en seulement 21 minutes.

Clara Tauson est si jeune et en même temps déjà très forte. C’est un chemin compliqué pour remporter ce titre mais je vais faire en sorte que ce soit aussi dur pour elle

Viktoria Golubic

Le dernier set a donné lieu à un mano a mano indécis et de haut niveau, où les deux joueuses se sont rendues coup sur coup pendant plus d’une heure. Et c’est finalement Golubic qui a eu le dernier mot, grâce à un tie-break remporté au mental (7/4), prouvant qu’elle est aussi solide dans la tête qu’élégante dans son jeu. «On s’entraîne pour ce genre de moments, a-t-elle réagi en conférence de presse. Évidemment, la tension est forte mais d’un autre côté on en profite car c’est là où on joue le mieux. J’ai donc essayé de m’apporter cette énergie et quand j’ai converti la balle de match, je me suis sentie soulagée et heureuse.»

En finale, elle affrontera la Danoise Clara Tauson (WTA 139), elle aussi issue des qualifications et en grande forme (elle a gagné ses onze derniers matches). «Elle est si jeune (ndlr: 18 ans) et en même temps déjà très forte, affirme la Suissesse. Un gros match m’attend. Elle s’améliore de match en match depuis que je l’observe. C’est un chemin compliqué pour remporter ce titre mais je vais faire en sorte que ce soit aussi dur pour elle (rire).»

Viktorija Golubic tient ainsi l’opportunité de remporter son deuxième tournoi WTA 250 de sa carrière après Gstaad en 2016.

Ton opinion