Wimbledon: Goodbye Serena Williams!
Actualisé

WimbledonGoodbye Serena Williams!

Ultrafavorite du tournoi féminin de Wimbledon, l'Américaine s'est effondrée, lundi, devant Sabine Lisicki.

par
Oliver Dufour
Wimbledon
La N.1 mondiale et tenante du titre restait sur 34 matches gagnés d'affilée.

La N.1 mondiale et tenante du titre restait sur 34 matches gagnés d'affilée.

Avis aux futures gagnantes de Roland-Garros: si vous participez au tournoi londonien dans la foulée, priez pour ne pas y affronter l'Allemande. Après avoir éliminé Svetlana Kuznetsova (2009), Li Na (2011) et Maria Sharapova (2012), Sabine Lisicki a récidivé en sortant une 4e lauréate de la Porte d'Auteuil, en autant de matches. En 8es de finale, c'est même la No 1 mondiale et tenante du titre qui a chu de son piédestal.

Le choc est encore plus violent que lors des sorties prématurées, chez les messieurs, de Nadal et de Federer, la semaine dernière. Serena Williams restait sur une incroyable série de 34 victoires. Depuis l'édition 2000 de Wimbledon, le patronyme Williams n'avait quitté la colonne des vainqueurs que 3 fois (2004, 2006 et 2011). Sinon, la Floridienne et sa sœur aînée Venus se sont octroyé 5 succès chacune. Personne, malgré les surprises ayant émaillé ce tournoi, n'avait imaginé tel séisme. «Je n'ai pas su bien jouer les points importants, a indiqué Serena Williams. Et Sabine a parfaitement lu mon service. Le sien a aussi été meilleur que le mien.»

Du coup, c'est bien la souriante Allemande qui atteint les quarts de finale, pour la 4e fois. Peinant à réaliser la portée de son exploit, Lisicki a semblé ne pas vouloir quitter le court, signant autant d'autographes que possible. Elle a ensuite fondu en larmes. «Je suis si heureuse! C'est un sentiment incroyable de battre une adversaire de ce calibre. J'ai tout donné.» Prudente, Lisicki a préféré renoncer, lundi soir, à disputer le double mixte.

Lisicki - S.Williams 6-2 1-6 6-4

Lisicki - S.Williams 6-2 1-6 6-4

La 24e joueuse mondiale a infligé une claque à l’Américaine dans le 1er set. Ebranlée, la tenante du titre a alors ravi la 2e manche et aligné 9 jeux consécutifs pour mener 3-0 dans l’ultime. Mais l’Allemande a signé un retour incroyable, s’offrant les 4 derniers jeux de ce match fou. A 4-4, Lisicki était même menée 40-0 sur le service de Williams, avant de la breaker. A 5-4, elle s’est procurée une balle de match à 40-30, puis elle a tremblé et a offert une balle de break sur double faute. Un ace et une 2e balle de match lui ont ouvert la porte des quarts.

Pas de quartier chez les stars

La logique a été respectée en huitièmes de finale pour les principaux favoris dans le tableau du simple masculin. Novak Djokovic, Andy Murray et Juan-Martin Del Potro ont tous les trois liquidé leurs rencontres en trois manches. Seul David Ferrer a connu plus de peine à passer l’épaule. La tête de série No 4 du tournoi a concédé un set au Croate Ivan Dodig (6-7 7-6 6-1 6-1). Murray et Djokovic n’ont quant à eux toujours pas égaré la moindre manche depuis le début de la compétition. L’Ecossais a su faire preuve de patience durant les deux premiers sets, avant de dérouler contre le Russe Mikhail Youzhny (6-4 7-6 6-1). Le Serbe, lui, n’a pas laissé entrevoir le moindre espoir au vétéran allemand de 35 ans Tommy Haas (6-1 6-4 7-6). Les quarts de finale masculins se dérouleront demain, dont un 100% polonais entre Lukasz Kubot et Jerzy Janowicz

Ton opinion