05.10.2020 à 21:31

Daydream VRGoogle abandonne sa plateforme de réalité virtuelle

Le géant du web a annoncé qu’il ne supportait plus l’app Daydream VR avec l’arrivée d’Android 11.

de
man
Le casque Daydream View a été lancé à l’automne 2016.

Le casque Daydream View a été lancé à l’automne 2016.

KEYSTONE

Lancée en 2016 avec le casque Daydream View VR qui fonctionnait grâce à un smartphone, la plateforme de réalité virtuelle Daydream de Google rejoint le cimetière déjà bien rempli des services du géant du web. Celui-ci a indiqué sur une page d’assistance de son site officiel repérée par le site Android Police que la plateforme ne sera plus prise en charge par Android 11 et les versions ultérieures du système d’exploitation mobile. «Vous pourrez toujours accéder au service, mais il ne recevra plus de mise à jour du logiciel ni de mise à jour de sécurité», explique Google.

La firme de Mountain View avait déjà arrêté son casque Daydream View VR en octobre dernier et au lancement du Pixel 4, l’an passé, Daydream VR n’était déjà plus compatible avec ce nouveau smartphone, annonçant la fin imminente du service. Malgré l’arrêt du support de la plateforme de réalité virtuelle, de nombreuses apps tierces de Daydream resteront disponibles sur le Play Store sous la forme d’apps autonomes, indique Google.

La société, qui n’a pas trouvé le succès escompté avec la réalité virtuelle, contrairement à la plateforme concurrente Oculus de Facebook, s’intéresse désormais davantage à la réalité augmentée sur mobile, où elle propose sa technologie AR Core et en fait usage dans Google Maps avec sa fonctionnalité Live View. Celle-ci superpose des instructions de navigation sur le monde réel grâce à la réalité augmentée pour orienter l’utilisateur. Google vient d’ailleurs d’annoncer la semaine dernière de nouvelles fonctionnalités supplémentaires, comme l’affichage des monuments et le partage de la localisation en réalité augmentée, notamment.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Gian

06.10.2020 à 14:26

L'avenir technologique appartient à la Chine.

c koi

06.10.2020 à 13:33

connais pas, c koi ?

Lisza Maszone vélos vélo

06.10.2020 à 00:54

Vélos vélos vélo vélos vélos 🚲