Web: Google Chrome: espionnage massif via des extensions
Publié

WebGoogle Chrome: espionnage massif via des extensions

Google a retiré 70 modules complémentaires pour son navigateur web de sa boutique officielle, après la découverte d’un logiciel espion.

par
man
Google a lancé son navigateur en septembre 2008.

Google a lancé son navigateur en septembre 2008.

KEYSTONE

Alerté le mois dernier par les chercheurs de la société Awake Security, Google a sorti le balai pour faire le ménage sur le Chrome Web Store, boutique d’extensions pour son célèbre navigateur web. La firme de sécurité a découvert que Chrome était la cible d’une vaste campagne d’espionnage via 70 extensions, qui ont été téléchargées au total 32 millions de fois.

Contenant un logiciel espion, ces modules complémentaires récoltaient l’historique de navigation et des données des utilisateurs à leur insu. Comble de l’ironie, ces extensions, dont la liste n’a pas été communiquée, étaient censées mettre en garde contre des sites web malveillants, mais aussi permettre de convertir des fichiers dans un autre format.

«Quand nous avons été alertés d’extensions de notre web store violant notre politique, nous avons pris des mesures et utilisé ces incidents comme matériel de formation pour améliorer nos analyses automatisées et manuelles», a déclaré à Reuters Scott Westover, porte-parole de Google.

Pour Gary Colomb, fondateur et chercheur chez Awake Security, il s’agit du plus grand déploiement de plugins malveillants. Tous les sites web (plus de 15’000 noms de domaines liés les uns aux autres) auxquels se connectaient les extensions malveillantes pour transmettre les informations ont été acquis via Galcomm, société basée en Israël qui gère la réservation des noms de domaines. Aussi connue sous le nom de CommuniGal Communication, elle nie toute implication dans cette affaire d’espionnage massif des internautes: «Galcomm n’est pas impliquée et n’est complice d’aucune activité malveillante», a déclaré à l’agence Reuters Moshe Fogel, son propriétaire.

Ton opinion

10 commentaires