Séismes au Chili: Google crée un outil pour chercher des proches disparus
Actualisé

Séismes au ChiliGoogle crée un outil pour chercher des proches disparus

Le géant d'internet Google a mis samedi à la disposition des internautes un outil baptisé «Person Finder» afin de les aider à obtenir des nouvelles de leurs proches après le séisme qui s'est produit dans la nuit au Chili.

L'outil «Person Finder: Chile Earthquake», disponible en anglais ou en espagnol, est consultable sur le site chilepersonfinder.appspot.com.

Il demande à l'utilisateur: «quelle est votre situation ?» et lui permet d'accéder à des rubriques intitulées «je cherche quelqu'un» ou «j'ai des informations à propos de quelqu'un».

Les utilisateurs peuvent y apporter des informations ou faire des recherches en tapant le nom de la personne dont ils demandent des nouvelles.

A 18h15 GMT samedi, l'outil site disposait de 1400 dossiers.

Google avait fait la même chose après le séisme du 12 janvier en Haïti, et son «Person Finder» sur ce tremblement de terre dispose actuellement de quelque 58 700 dossiers de personnes.

Le séisme de magnitude 8,8 qui a frappé le Chili dans la nuit de vendredi à samedi a fait 147 morts, selon un dernier bilan provisoire des autorités chiliennes. (afp)

Vitesse de 700km/h

Le tsunami déclenché par le puissant séisme qui a frappé le Chili dans la nuit de vendredi à samedi avance dans le Pacifique à la vitesse d'un avion à réaction, soit à plus de 700km/h, a assuré à l'AFP un expert américain des tremblements de terre. Professeur de géologie à l'université du Colorado, Roger Bilham a calculé qu'au milieu du Pacifique, la masse d'eau contenue par la vague, qu'il a estimée à environ 4 km d'épaisseur, s'écraserait sur les côtes hawaïennes à une vitesse de 200 mètres par seconde, soit 720km/h.

Ton opinion