Google Earth aspire poètes et sportifs grâce au BioMapping
Actualisé

Google Earth aspire poètes et sportifs grâce au BioMapping

Les capteurs corporels dressent la carte émotive d'une promenade ou le tracé de la performance d'un sportif.

L'artiste londonien Christian Nold réalise des cartes émotives qui mesurent les sentiments d'un passant lors d'une promenade. En combinant traceur GPS et capteur GSR (Galvanic Skin Resonance) qui réagit au changement de conductivité de la peau, et par là à l'expression des émotions, il dessine des cartes exprimant les réactions à l'environnement.

Couplées aux cartes de Google Earth, celles-ci permettent d'observer et d'analyser le parcours d'individus et de comprendre à quoi ils ont été sensibles. Expérience artistique pour l'instant, le BioMapping peut connaître d'autres applications. Le parcours émotif d'un consommateur dans les rayons d'un supermarché est plein d'enseignements pour les experts en marketing. Nous n'en sommes pas là. Mais la société finlandaise FWRD a développé un enregistreur de performances sportives.

Vitesse, altitude, fréquence cardiaque, temps, consommation d'oxygène, nombre de calories brûlées, l'ordinateur de la taille d'une grosse montre stocke les données chaque seconde. Reportées sur une carte Google Earth en trois dimensions, celles-ci permettent d'analyser l'effort avec acuité.

«Même le degré d'excitation peut être mesuré», confie David Lenoir du site allinline.ch. Foot, parapente, athlétisme, sports de glisse, parapente, le BioMapping s'appliquer à tout type de sport.

Giuseppe Melillo

Ton opinion