Technologie: Google et Apple bataillent pour des téléphones
Actualisé

TechnologieGoogle et Apple bataillent pour des téléphones

Les géants de la high-tech américaine Google et Apple bataillent cette semaine sur le terrain des téléphones portables.

Google et Apple, qui se disputent la palme de l'innovation, se battent à présent au sujet de la téléphonie mobile, avec la sortie en fanfare de l'iPhone 4 d'Apple et des chiffres très impressionnants avancés par Google.

Le jour même où la presse faisait l'éloge des performances techniques de l'iPhone 4, quatrième génération d'une gamme qui a inauguré le segment des téléphones multifonctions, Google a présenté avec ses partenaires Motorola et Verizon Wireless le Droid X, fonctionnant sous son système d'exploitation Android.

160.000 téléphones sous Android vendus chaque jour

En outre, le PDG de Google, Eric Schmidt, a affirmé que 160.000 téléphones sous Android étaient vendus chaque jour dans le monde, un chiffre spectaculaire qui, si la tendance se maintient, pourrait faire passer Android devant l'environnement iPhone d'Apple.

Les ventes d'appareils sous Android s'élèveraient en effet à quelque 15 millions d'appareils par trimestre, à comparer aux 8,75 millions d'iPhone vendus au premier trimestre.

Refusant de parler d'affrontement direct, M. Schmidt a expliqué sur la chaîne de télévision CNBC qu'on assistait à «une compétition pour savoir qui possède le prochain ensemble de plateformes mobiles».

«Tout le monde va utiliser des appareils portables, tout le temps, tous les jours, sauf la nuit. C'est là que toute l'action se passe», a-t-il ajouté.

L'iPhone 4 de couleur blanche pose problème

Google, qui s'est hissé dans le peloton de tête des groupes technologiques en exploitant les possibilités de l'internet, a effectivement déjà donné de nombreuses indications de sa détermination à être présent dans le domaine de l'internet mobile, avec notamment l'achat de la régie publicitaire sur portables AdMob.

De son côté, Apple a essuyé un nouveau revers de fabrication: le modèle blanc de l'iPhone 4 ne sera pas en magasins dans les cinq pays (dont les Etats-Unis et la France) où sort l'appareil jeudi: le groupe à la pomme a indiqué que le modèle blanc «s'avère plus difficile à fabriquer que prévu», ce qui ne serait pas le cas pour le modèle noir.

Les amateurs devront attendre la deuxième quinzaine de juillet pour avoir le dernier né d'Apple dans une coque blanche. Pire encore, aux Etats-Unis, où le système de réservation de l'appareil a été saturé dès le premier jour, l'opérateur AT&T, qui a l'exclusivité sur cet appareil, a annoncé qu'il n'en aurait aucun en magasins jeudi. Ceux qui l'ont commandé d'avance le recevront «cette semaine», et les autres devront attendre cinq jours de plus.

Déjà en début d'année, le lancement de la nouvelle tablette tactile d'Apple, l'iPad, avait été perturbé par les difficultés des services de production à répondre à la demande: l'iPad a fait son appartion hors des Etats-Unis avec un mois de retard, fin mai, en raison d'une impossibilité à satisfaire à la fois l'engouement des Américains et la demande étrangère.

Forte concurrence

Sollicité, Apple n'a pas expliqué ce qui rendait l'iPhone 4 blanc plus difficile à fabriquer que le modèle noir. Depuis 2008, certains sites spécialisés s'étaient fait l'écho de fissures apparues sur les modèles blancs d'iPhone 3G et 3GS. Ces accrocs au lancement n'ont cependant pas entamé l'enthousiasme des chroniqueurs spécialisés de la presse américaine.

Au New York Times, David Pogue notait que face à la concurrence des téléphones sous Android, «le nouvel iPhone avait plutôt intérêt à être assez époustouflant pour faire le poids - il l'est». Le journaliste saluait notamment les performances vidéo de l'appareil, la qualité de l'écran et la vitesse du navigateur.

Mais le Droid X, qui doit sortir le 15 juillet aux Etats-Unis, revendique un appareil photo encore plus puissant (8 megapixels contre 5), un écran haute définition et un port pour câble HDMI, etc...

Apple garde cependant un large avantage sur un aspect clé: il existe plus de 200.000 applications disponibles pour l'iPhone, contre 65.000 pour les téléphones Android. (afp)

Ton opinion