Obsolescence - Google laisse en plan des utilisateurs d’Android
Publié

ObsolescenceGoogle laisse en plan des utilisateurs d’Android

Les appareils fonctionnant sous la version 2.3.7 «Gingerbread» déployée il y a 10 ans ne pourront plus se connecter à un compte Google.

La sortie d’OS Android 2.3.7 «Gingerbread» date de 2011.

La sortie d’OS Android 2.3.7 «Gingerbread» date de 2011.

google/photomontage

En attendant la sortie cet automne de la version 12 d’Android, Google fait le ménage. Le propriétaire du Play Store fermera boutique sur les appareils tournant sous des versions antérieures à Android 3.0 «Honeycomb». La mesure sera effective à partir du 27 septembre prochain sur des smartphones tournant sous Android 2.3.7 «Gingerbread» et ses versions antérieures. Cela signifie qu’il ne sera plus possible d’utiliser un service Google (Google Maps, Gmail et autre YouTube) ni même d’accéder à la boutique d’applications Play Store où un compte Google fait office de sésame.

Impact limité

L’OS Gingerbread 2.37 avait été déployé dès février 2011. Google n’y apportait plus de correctif de sécurité depuis longtemps. L’impact de cet abandon devrait se répercuter davantage dans les pays en voie de développement. En Suisse, le taux d’adoption d’Android 11 vient de dépasser celui de la version 10 (36% contre 34%), selon les données de Statcounter. À titre indicatif, les moutures 9, 8 et 7 suivent avec 13%, 8% et 3%, cette dernière version baptisée «Nougat» ayant été déployée l’été 2015.

Toujours selon les données de Statcounter, avec son iOS, Apple domine toujours Android en Suisse avec 53,5% de parts de marché contre 45,7% à son concurrent. À l’échelle planétaire, c’est Android qui a la mainmise, avec 72% contre 27% à iOS.

(laf)

Ton opinion

28 commentaires