Celebgate: Google se dédouane dans l'affaire des photos volées
Actualisé

CelebgateGoogle se dédouane dans l'affaire des photos volées

Le géant du Net affirme avoir rapidement retiré de ses services les clichés porno dérobés sur iCloud.

par
laf

Google a balayé les accusations lui reprochant d'avoir tardé à enlever de ses sites les photos de star piratées sur iCloud. «Nous avons retiré des dizaines de milliers de photos dans les heures qui ont suivi leurs dénonciations et nous avons fermé des centaines de comptes», s'est défendue la firme sur le site spécialisé ZDNet.

Google a ainsi réagi à l'action en dommages et intérêts de 100 millions de francs que menacent de lui intenter les avocats des stars. Représentant plus d'une dizaine de victimes, ceux-ci accusent la firme de Mountain View d'avoir ignoré les demandes de retraits d'images hébergées sur ses services. «Internet est utilisé pour plein de bonnes choses. Voler des photos privées de gens n'en est pas une», s'est défendu Google pour prouver sa bonne foi.

Les avocats des stars affirment que, quatre semaines après la publication des premières photos piratées, les clichés sont toujours accessibles sur des sites appartenant à Google. Ils accusent la firme de se faire de l'argent en «profitant de la victimisation de femmes.

Selon le site Hollywood Reporter, une semaine après la demande de retrait de 461 adresses URLs de son moteur de recherche, 51% d'entre elles étaient encore accessibles. Selon Google, 444 de ces liens ont depuis été retirés.

Ton opinion