Google: Google Wave, la vague qui réinvente l'email

Actualisé

GoogleGoogle Wave, la vague qui réinvente l'email

Le géant de l'Internet a dévoilé l'ambitieux projet Google Wave, à la conférence pour développeurs Google I/O, en Californie. Il est présenté comme une réinvention de la communication par email.

Jeudi devait être le jour du lancement du moteur de recherche de Microsoft, prénommé Bing, mais Google aura réussi à lui voler la vedette en présentant son outil collaboratif Google Wave.

Cette nouvelle plate-forme ouverte de communication participative est l'œuvre des frères Rasmussen, à la base du populaire outil Google Maps et rassemble en un même lieu courriers électroniques, messagerie instantanée, blogs, wikis ou encore partage de photos. Le but étant de proposer une nouvelle méthode de communiquer et de collaborer en ligne.

«Deux des réussites les plus spectaculaires en matière de communication numérique, l'email et la messagerie instantanée, furent initialement conçues dans les années 1960. Depuis, bien d'autres formes de communication ont été inventées - blogs, wikis, documents collaboratifs, etc. – et les ordinateurs et les réseaux ont été considérablement améliorés», a déclaré Lars Rasmussen, d'où l'idée de proposer un nouveau concept.

Les possibilités du service sont nombreuses et s'appuie sur le standard HTML 5 (nouveau langage Web permettant notamment de lire de l'audio et de la vidéo sur des sites sans besoin d'extensions). Contrairement à l'email classique, qui est rédigé puis envoyé à son destinataire, Google Wave permet le partage en permanence avec les interlocuteurs. Le message peut ainsi être enrichi de contenus (musique, photos, cartes, commentaires, agenda, applications, etc.) par tous les utilisateurs qui y ont accès, les modifications étant visible instantanément. Il est par exemple possible d'intégrer un contact à une conversation en cours, en faisant simplement glisser sa photo. Ce dernier pourra alors revenir au début de la conversation en utilisant la fonctionnalité «playback» et interagir avec les interlocuteurs.

Accessible pour l'instant uniquement aux développeurs qui vont pouvoir participer à son développement, le service devrait être disponible pour le grand public d'ici la fin de l'année.

Ton opinion