réalité virtuelle: «Gorilla Tag», le jeu d’un indépendant sorti de nulle part

Publié

réalité virtuelle«Gorilla Tag», le jeu vidéo d’un indé sorti de nulle part

Le titre pour les casques Quest de Meta a réalisé l’exploit d’être l’un des plus plébiscités des utilisateurs avant même son arrivée sur la boutique officielle.

Le titre «Gorilla Tag» est désormais disponible gratuitement avec achats intégrés sur la boutique d’applications pour les appareils Quest, Quest 2 et Quest Pro.

Le titre «Gorilla Tag» est désormais disponible gratuitement avec achats intégrés sur la boutique d’applications pour les appareils Quest, Quest 2 et Quest Pro.

Another Axiom

C’est un peu le rêve de tout développeur indépendant de jeux vidéo. Kerestell Smith l’a réalisé avec «Gorilla Tag». La semaine dernière, le titre a fait son apparition sur la boutique officielle de Meta nanti d’une réputation incroyable: une note de 4,7 sur 5 avec près de 50’000 évaluations et 10’000 critiques. C’est tout simplement mieux que le jeu Beat Saber, l’une des références de la plateforme de réalité virtuelle du groupe de Mark Zuckerberg.

«Gorilla Tag» a bâti son succès depuis mars 2021 dans l’antichambre de la boutique Meta, l’App Lab dont les titres ne sont pas référencés par le groupe de Mark Zuckerberg. Comme son nom le laisse entendre, ce jeu désormais freemium met en scène un gorille qui défie les lois de la gravité. Dans un environnement graphique assez basique, il s’agit de courir, grimper et sauter à l’aide d’une méthode de locomotion unique qui ne nécessite que le mouvement de ses mains et de ses bras. Pas de boutons, pas de joystick, pas de téléportation.

Kerestell Smith a utilisé à merveille les réseaux sociaux. Il a confié au site RoadtoVR que TikTok a été un énorme moteur de recommandation avec le hashtag #gorillatag vu à plus de 4,6 milliards de reprises, et cela d’une manière purement organique, soit sans aucune aide publicitaire, raconte le développeur.

Alors qu’il avait commencé seul, son studio Another Axiom compte désormais 15 personnes selon Meta, tout heureux de pouvoir compter sur une nouvelle locomotive pour démocratiser la réalité virtuelle, voire son métavers encore loin d’être peuplé.

(laf)

Ton opinion

7 commentaires