Hockey - LNA: Gottéron a tardé à se défaire du LHC
Actualisé

Hockey - LNAGottéron a tardé à se défaire du LHC

Les Fribourgeois ont signé vendredi leur première victoire de l'exercice 2013-2014 de LNA (3-2). Mais Lausanne, le néo-promu, leur a donné du fil à retordre.

par
Robin Carrel
Fribourg
Grâce à deux buts dans les trois dernières minutes, Fribourg Gottéron a gâché le retour de Lausanne dans l'élite .

Grâce à deux buts dans les trois dernières minutes, Fribourg Gottéron a gâché le retour de Lausanne dans l'élite .

Fribourgeois et Vaudois ne disputeront pas le même championnat, cela était entendu bien avant le début des hostilités. Le LHC vise le maintien - voire un peu mieux... -, alors que les Dragons sont en quête d'un premier titre national. Hier, pour la première partie de LNA depuis huit ans, les joueurs et les supporters lausannois seront tout de même rassurés malgré la défaite. Ce Lausanne-là et son style de jeu défensif risquent d'en embêter plus d'un.

La troupe de Heinz Ehlers a mené deux fois au score et a longtemps cru tenir son os. Grâce à un Cristobal Huet de gala et un investissement sans faille. Mais à exactement 60 secondes de la fin, Sébastien Schilt en a décidé autrement. «Je donne d'abord le puck à Romain Loeffel à la ligne bleue, qui met la rondelle sur le but, a expliqué le défenseur fribourgeois. Puis, je repasse derrière la cage et c'est au tour de Thibaut Monnet de tirer. Là, j'ai juste pu la toucher. Ce n'était pas facile, mais on a bien bossé et ç'a fini par rentrer», a-t-il souri.

Cristobal Huet a parfaitement tenu la baraque pendant 40 minutes, avant de craquer sous la pression du dernier finaliste de Ligue nationale A. Le Français n'a rien pu faire sur les deux premières réussites fribourgeoises et encore moins sur le but décisif du No 77 de Gottéron. «Je le vois partir et j'essaye de prendre un maximum de place devant le but. Il est pratiquement impossible à arrêter, a regretté l'ancien cerbère des lieux. On peut dire que c'est de la chance, mais ils ont mis beaucoup plus de trafic vers la fin. C'est dommage car, jusque là, c'était le scénario parfait. C'est un peu frustrant d'avoir laissé échapper des points.»

Les néo-promus auront une nouvelle occasion de débloquer leur compteur, moins de 24 heures après cette entrée en matière intéressante. Samedi soir, ce sont les Kloten Flyers qui se présenteront sur la glace de la capitale olympique. Vainqueurs 5-1 de Davos pour leur entrée en lice, les Zurichois permettront, comme Fribourg vendredi, aux Lausannois de s'étalonner. Gottéron a pour sa part signé son premier succès dans la douleur. Mais l'objectif de Julien Sprunger et compagnie sont bien plus éloignés dans le calendrier.

Fribourg Gottéron - Lausanne HC 3-2 (0-1 0-0 3-1)

St-Léonard: 6700 spectateurs (guichets fermés).

Arbitres: Mandioni/Reiber, Bürgi/Müller. Buts: 2e Neuenschwander (Jannik Fischer) 0-1. 42e Kwiatkowski (Dubé/à 5 contre 4) 1-1. 55e Leeger (à 4 contre 5!) 1-2. 57e Plüss (Bykov, Sprunger) 2-2. 59e Schilt (Monnet) 3-2.Pénalités: 2 x 2' contre Fribourg, 6 x 2' 10' (Florian Conz et Antonietti) contre Lausanne. Topscorers PostFinance: Jeannin; Florian Conz.

Fribourg: Benjamin Conz; Kwiatkowski, Abplanalp; Helbling, Birbaum; Schilt, Loeffel; Huguenin, Ngoy; Sprunger, Bykov, Plüss; Miettinen, Dubé, Monnet; Brügger, Jeannin, Vauclair; Mottet, Pouliot, Lauper.

Lausanne: Huet; Stalder, Genazzi; Leeger, Gobbi; Jannik Fischer, Lardi; Reist; Setzinger, Genoway, Antonietti; Bang, Hytönen, Déruns; Neuenschwander, Froidevaux, Bürki; Primeau, Florian Conz, Simon Fischer.

Notes: Fribourg sans Mauldin, Hasani (blessés) ni Ness (surnuméraire); Lausanne sans Augsburger, Seydoux, Savary (blessés), LeCoultre (surnuméraire) ni Eigenmann (malade). 55e but de Lausanne annulé. 59'00: temps-mort demandé par Lausanne. Lausanne sans gardien dès 59'14 jusqu'à la fin du match.

Serré.

Lausanne était pressé de signer son retour en LNA. Les Vaudois ont été exaucés après 89 secondes, le temps nécessaire à Neuenschwander d'aller tromper Conz en solo. Fribourg a ensuite eu toute les peines du monde à égaliser. Spruner (5e), Pouliot (7e et 35e), Huguenin (19e, sur la transversale) et Miettinen (36e) ont manqué leur affaire. La première délivrance, pour St-Léonard, est venue de la crosse de Kwiatkowski. Sur le 5e avantage numérique fribourgeois, le Canadien a égalisé (42e). Lausanne y a cru lorsque Hytönen s'est vu refuser le 1-2 (55e). Leeger l'a vengé en infériorité numérique quelques secondes plus tard, mais Plüss a rétabli la parité à trois minutes du gong. Schilt, d'une déviation acrobatique, a offert trois points aux siens (59e).

Ton opinion