Hockey - LNA: Gottéron poursuit son retour en grâce
Actualisé

Hockey - LNAGottéron poursuit son retour en grâce

Combatifs et impliqués, hier, les Fribourgeois ont tenu le choc face à Zurich, avant de passer l'épaule en prolongation (2-3 a.p.).

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Zurich

Même si le résultat comptable du Hallenstadion aurait pu être encore meilleur, la manière a assurément convaincu. Après la courte défaite à Lugano et la victoire contre Zoug à domicile, la rencontre d'hier soir s'est inscrite dans une dynamique positive, qui devrait permettre aux Dragons de s'extraire de la situation désagréable dans laquelle ils se sont empêtrés.

Tout n'est pas encore en place, mais l'intensité et un power-play qui risque encore de faire des dégâts dans la ligue ont rendu du mordant à la troupe de Saint-Léonard. Les attitudes ne mentent pas. Finies les têtes basses lorsque l'équipe est menée. Les lignes se resserrent lorsque l'adversaire pousse, et tous les gars se battent. Mais malgré un moral qui se retape, certains errements défensifs continuent de coûter cher aux Fribourgeois. La fin du tiers médian a vu Zurich accélérer, mettre la pression pour revenir à hauteur. Esseulé à 2 m de la cage, Schäppi a puni les étourdis.

«L'intensité que l'on a montrée ici, on a essayé de la mettre dans le jeu depuis le début de la saison, a rappelé Greg Mauldin, buteur providentiel en prolongation. Mais souvent, nous avons des problèmes de concentration et les équipes en profitent pour nous les faire payer. Si l'on veut continuer de remonter au classement, nous devrons absolument rester clairvoyants durant 60 minutes.» Dans la foulée, l'attaquant américain a désigné ce match comme une partie de ­référence. De quoi booster les Fribourgeois sur le difficile chemin des play-off.

Zurich - Fribourg 2-3 ap (1-1 1-1 0-0)

Hallenstadion: 8952 spectateurs. Arbitres: Vinnerborg, Stricker.

Buts: 5e Smith (Seger) 1-0. 11e Sprunger (Dubé, à 5 c 4) 1-1. 21e (20'49'') Mauldin (Helbling) 1-2. 37e Schäppi (Bärtschi) 2-2. 6301 Mauldin (Kamerzin, Ngoy) 2-3.

Zurich: Flüeler; Stoffel, Bergeron; Blindenbacher, Geering; Seger, Smith; Siegenthaler; C. Baltisberger, Shannon, Wick; Keller, Cunti, Nilsson; Künzle, Trachsler, Schäppi; Bärtschi, Dan Fritsche, Bastl; Malgin.

Fribourg: Nyffeler; Ngoy, Kwiatkowski; Kamerzin, Huguenin; Schilt, Helbling; Montandon; Sprunger, Dubé, Plüss; Mottet, Hasani, Monnet; Mauldin, Pouliot, Tambelilni; John Fritsche, Ness, Vauclair; Brügger

Notes: Zurich sans Schnyder, Neuenschwander, Tabacek, Zangger, Senteler (tous surnuméraires). Fribourg sans Abplanalp, Bykov (blessés) ni Wirtanen (surnuméraire).

Pénalités: 4 x 2 contre Zurich ; 4 x 2 contre Fribourg.

Tir sur le poteau de Wick (10e). Tir sur la transversale de Tambellini (20e, 1925). Temps mort Fribourg 5905.

A fond. Les Fribourgeois ont attaqué le match tambour battant. Ils ont toutefois concédé louverture du score sur le premier vrai tir de la partie. Peu inspiré, Nyffeler a laissé échapper un envoi de Smith (5e). Sans perdre leur sang-froid, les hommes de Gerd Zenhäusern ont répliqué en power-play par Sprunger (11e). A peine de retour après la pause, Mauldin a dévié un tir dHelbling pour donner lavantage à Fribourg (21e). Mais Zurich est revenu au score grâce à un but de Schäppi, laissé tout seul devant la cage (37e). Mauldin, bien servi par Kamerzin a offert la victoire à Gottéron en prolongation.

Ton opinion