Hockey - LNA: Gottéron tiendrait-il enfin son match de référence?
Actualisé

Hockey - LNAGottéron tiendrait-il enfin son match de référence?

Les Dragons ont ramené trois points de leur déplacement à Berne. Leur performance la plus aboutie de la saison.

par
Grégory Beaud
Berne

Il y a des signes qui ne trompent pas. A la 32e minute, Adam Hasani a gaillardement envoyé balader David Jobin contre la bande. Aussi correcte que virile, la ruade a eu pour conséquence de réveiller les Dragons. «C'est vrai que plusieurs autres mises en échec ont suivi», a convenu le No 57 de Fribourg. A son arrivée sur le banc, le Neuchâtelois de Fribourg a été congratulé par ses coéquipiers. «Je ne sais pas si cette action a fait tourner le match, mais si j'ai donné une impulsion, c'est bon à prendre», a-t-il poursuivi.

Si les maux fribourgeois ne sont pas tous guéris, cette victoire dans le derby des Zährigen est à même de lancer une machine sérieusement grippée depuis le début de saison. Hier, tout n'a pas été parfait, mais les pensionnaires de Saint-Léonard se sont montrés sous un bien meilleur jour que dimanche, à Davos. Et ce, tant au niveau de la concrétisation que dans l'engagement. Avec 5 buts en trente tirs, les hommes de Hans Kossmann ont enfin été réalistes.

Par contre, les errements défensifs qui minent le collectif de Hans Kossmann sont toujours présents. Marc Abplanalp et Benjmain Conz n'ont-ils pas offert sur un plateau deux buts aux Bernois? Sans cesse menés, les visiteurs n'ont pourtant pas baissé les bras et ont finalement passé l'épaule lors de la dernière période. «Il y a beaucoup d'aspects positifs à retirer d'une victoire, s'est réjoui Adam Hasani. Etre menés trois fois et à chaque fois revenir au score est une sacrée preuve de caractère.» Un signal positif avant de défier deux fois Lugano et d'accueillir Berne.

A toi, à moi

Berne n’a jamais su préserver son avantage au score durant les deux tiers-temps initiaux. Hasani a répondu à Gardner, alors que Mauldin a égalisé à la suite du 2-1 de Scherwey. En fin de période intermédiaire, Scherwey a marqué le 3-2, mais Monnet a pu marquer 55 secondes plus tard. Après 27 secondes dans l’ultime période, Dubé a donné le premier avantage de la soirée aux Dragons. A la 48e, les Fribourgeois ont profité d’une glissade de Jobin pour parti en contre. Miettinen a parfaitement conclu, seul face à Bührer. La formation d’Antti Törmänen ne s’en est jamais relevée.

Ton opinion