Actualisé

Gourmands, les Suisses ont faim de victoire

Après le succès 6-4 obtenu mardi face au Team Canada,
la Suisse est arrivée à Hanovre, où elle disputera la Deutschland Cup.

A deux jours de son premier match face au Japon, l'ambiance était détendue dans les couloirs de la TUI Arena, même si la formation helvétique s'est fixée des buts élevés. Pour Goran Bezina, l'objectif est simple: gagner! «Comme au début de chaque tournoi, il faut avoir l'envie de s'imposer, et au vu des autres formations présentes je suis persuadé que nous avons les moyens d'y arriver.»

Outre l'aspect purement sportif, le Servettien se montre prévenant: «Ce sera vraiment l'occasion d'intégrer les nouveaux joueurs. Nous avons déjà commencé contre le Canada, et cela continuera ici.»

Au repos aujourd'hui, la troupe de Ralph Krueger entamera sa campagne allemande par une rencontre face à une équipe nipponne contre laquelle elle ne s'est plus inclinée depuis 1978 (défaite 3-5 à Berlin). Cette année encore, les Asiatiques ne devraient pas représenter une barrière infranchissable.

Ce ne sera pas le cas du match de samedi face à l'Allemagne, qui sera un test plus sérieux. Si elle passe sans embûches les deux parties de son groupe, la Suisse affrontera en finale dimanche le vainqueur d'un groupe composé du Canada, de la Slovaquie et de la Lettonie. Là encore, la bande à Krueger a les moyens de passer l'épaule. «Nous venons ici pour gagner contre tout le monde, mais j'aimerais avant tout être en finale dimanche», assurait ce dernier.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!