11.10.2020 à 12:19

MotocyclismeGP de France: de la pluie et des sensations

Victoire de l’Italien Danilo Petrucci (Ducati) devant... Alex Marquez (Honda), qui pilotait pour la première fois sa MotoGP sous la pluie.

de
JCS
Danilo Petrucci est le septième vainqueur différent de la saison en MotoGP, sur neuf courses.

Danilo Petrucci est le septième vainqueur différent de la saison en MotoGP, sur neuf courses.

KEYSTONE

La pluie qui tombe à quelques minutes du départ, ce même départ retardé pour permettre aux équipes d’équiper les pneus adéquats: le GP de France MotoGP a apporté son lot de surprises.

Trois Ducati longtemps en tête – avant que Jack Miller ne connaisse un souci technique, puis qu’Andrea Dovizioso ne doive se battre avec un pneu arrière détruit -, ne restait que celle de Danilo Petrucci, celui qui a appris qu’il ne roulerait plus pour la marque italienne avant même le début de la saison.

Deuxième? Alex Marquez, le «rookie», le petit frère, qui n’avait jamais jusque-là piloté sa RC213V sous la pluie et qui est revenu de la 18e place sur la grille à la seconde en fin de course.

Troisième? Pol Espargaró (KTM), qui a lui aussi réussi un formidable travail.

Les favoris désignés? Le Français Fabio Quartararo, dont l’expérience sous la pluie était également minime, a eu l’intelligence d’assurer des points importants, pour renforcer sa position en tête du championnat.

Valentino Rossi est tombé dès la première chicane, Morbidelli un peu plus loin, alors qu’Alex Rins (Suzuki), qui figurait alors sur le podium provisoire, a lui aussi été victime de la piste glissante. Petrucci est le septième vainqueur différent de la saison en MotoGP, sur neuf courses.

Prochain GP: dimanche, en Aragon avec, peut-être, le retour de Marc Marquez.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

ComtedeBelmont

11.10.2020 à 15:52

Et Rossi qui tombe,comne d'hab,c'est une manie chez lui des qu'il pleut....