Actualisé

GolfGraeme Storm réussit un «hole-in-one»

L'Anglais se souviendra longtemps de son troisième tour à l'Omega European Masters de Crans-Montana. Il a pris la tête du tournoi, mais aussi réussi un rare «hole-in-one» (trou en un coup).

Le joueur de 36 ans rentrera chez lui avec un coupé sport d'une valeur de 173'000 francs.

Le joueur de 36 ans rentrera chez lui avec un coupé sport d'une valeur de 173'000 francs.

Storm a effectué le coup parfait au trou no 11, ce qu'aucun joueur n'avait réussi à cet endroit depuis 14 ans lors du tournoi valaisan. Un prix spécial étant réservé à un tel exploit sur ce trou - un par 3 de 198 m -, le joueur de 36 ans rentrera chez lui avec un coupé sport d'une valeur de 173'000 francs.

«La dernière fois que j'avais signé un hole-in-one en tournoi, c'était au Maroc. Et j'avais reçu une lampe !», s'est rappelé Storm. «C'est une sensation incroyable de réussir un tel coup, même s'il faut aussi pas mal de chance. Je suis particulièrement ravi que je n'ai pas de voiture en ce moment», a ajouté celui qui, dorénavant, vise le chèque de 460'000 francs promis dimanche au vainqueur du tournoi.

«Je suis en train de vivre une saison très difficile (réd: jamais mieux que 22e sur le Tour européen) et je n'arrive pas à expliquer pourquoi, tout à coup, je me retrouve en tête d'un tournoi. J'espère juste continuer sur ma lancée dimanche», a continué le golfeur d'Hartlepool, dont l'unique succès sur le circuit remonte à 2007 à l'Open de France.

Suspense pour dimanche

A un tour du dénouement de cette édition 2014, Storm affiche une carte totale de 194 (-16), soit un coup de mieux que son dauphin et compatriote Tommy Fleetwood. L'Américain Brooks Koepka suit à deux coups.

Leader jeudi et vendredi, Richie Ramsay a reculé au 5e rang (-12) après un début de parcours chaotique (trois bogeys sur ses quatre premiers trous). L'Ecossais reste toutefois en course pour la victoire finale, tout comme une petite dizaine d'autres viennent-ensuite.

Parmi eux, citons notamment deux joueurs de Ryder Cup, le Gallois Jamie Donaldson (-12) et le Français Victor Dubuisson (-10). C'est en revanche terminé pour le tenant du titre Thomas Björn. Déjà mal embarqué la veille, le Danois a stagné samedi et pointe à une décevante 52e place (-4).

Mitigé pour Rominger

Seul Suisse à s'être qualifié pour les deux derniers tours, Martin Rominger a livré samedi une copie relativement propre, à défaut d'être étincelante (-1). Avec sa carte totale de 207 (-3), le Grison occupe le 59e rang.

«Je me suis à nouveau mis beaucoup de pression sur les épaules. Et il a fallu attendre le 6e trou pour que je me libère un petit peu», a-t-il expliqué. «J'ai également raté 2-3 putts que je n'aurais pas dû manquer», a ajouté celui qui vient justement de changer de putter. «Il m'a été conseillé par ma soeur Caroline (réd: l'une des meilleures golfeuses suisses du moment). Je ne l'ai pas encore totalement en main, mais il devrait me permettre d'améliorer mon jeu», a-t-il estimé.

Son exploit en vidéo:

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!