Lausanne: Grand-Pont: cure de lifting pour un presque bicentenaire
Publié

LausanneGrand-Pont: cure de lifting pour un presque bicentenaire

Le tronçon, colonne vertébrale de la mobilité lausannoise est-ouest, sera fermé à la circulation dès 2022 durant un peu moins d’une année.

par
Abdoulaye Penda Ndiaye
Le Grand-Pont va connaître un coup de rafraichissement. 

Le Grand-Pont va connaître un coup de rafraichissement.

En 1836, un ingénieur vaudois du nom d’Adrien Pichard conçoit la construction d’un pont ayant pour vocation de faciliter la traversée de Lausanne d’Est en Ouest. Finalement, après bien des soubresauts et des remous, l’ouvrage est inauguré officiellement en octobre 1844. Toujours ingambe, le Grand-Pont demeure encore la colonne vertébrale de la circulation routière lausannoise.

Seulement voilà: l’édifice a perdu un peu de sa superbe et présente quelques signes liés au poids de l’âge. En effet, plusieurs expertises ont fait état de dégradations de cet ouvrage dont l’état de santé est suivi en permanence par les autorités lausannoises. «La structure en béton armé datant de 1933 doit être assainie. Le chantier débutera début 2022, juste après la période des fêtes, et devrait durer un peu moins d’une année», a annoncé vendredi la Ville de Lausanne. Durant toute la durée des travaux, le Grand-Pont sera fermé à la circulation routière.

Un réseau spécial des TL

«La Ville va travailler de concert avec les Transports publics de la région lausannoise (tl), qui ont déjà planifié un réseau spécial, et les différents acteurs économiques pour assurer tout au long du chantier l’accessibilité du centre-ville», ont annoncé les autorités lausannoises.

Ton opinion

66 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Question

10.10.2020, 10:00

Sur la photo concernant le Vortex, on voit des membres du Gouvernement, pelle et pioche en main, occupés à restructurer la nature. Simple entraînement quant aux travaux du Grand-Pont ou exercice journalier du parti écologiste ?

ROMANDS CEST MAINTENANT OU JAMAIS

10.10.2020, 07:37

À TOUS CEUX QUI EN ONT MARRE DE LA POLITIQUE DE GAUCHE : Une pétition en ligne a été lancée pour s’opposer à la féminisation démesurée et abusive des rues genevoises. Ainsi, à l’instar de tant d’autres, la « Rue J-J. Rousseau » est menacée d’être renommée « Rue Audre Lorde » en hommage à une activiste lesbienne américaine du 20ème siècle ! Vous avez bien compris, notre précieux patrimoine est en danger, alors à nous de le préserver car personne ne le fera à notre place ! LA PÉTITION EST OUVERTE À TOUS LES SUISSES, SIGNONS-LA ET FAISONS-LA CIRCULER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ! Voici le lien –––> www(point)change(point)org/p/grand-conseil-et-conseil-municipal-de-la-ville-de-gen%C3%A8ve-non-%C3%A0-l-instrumentalisation-genr%C3%A9e-de-l-espace-public-laissons-nos-rues-actuelles-en-paix

Thierry B

09.10.2020, 19:26

De toute manière d'ici 2023 tous les commerces auront fermé et il n'y aura plus rien à faire ans cette ville dortoir