Crans-Montana: Grande affluence et petits couacs
Actualisé

Crans-MontanaGrande affluence et petits couacs

Le Caprices Festival s'est clos à l'aube avec une fréquentation jamais atteinte jusqu'ici.

par
Julien Delafontaine/Laurent Flückiger
A l'image du chanteur de The Disciplines, ce 7e Caprices a connu bon nombre de concerts renversants. (Photo: Sébastien Anex)

A l'image du chanteur de The Disciplines, ce 7e Caprices a connu bon nombre de concerts renversants. (Photo: Sébastien Anex)

Pour la première fois en sept ans, tous les soirs du Caprices ont affiché complet. Plus de 28 000 festivaliers se sont rendus à Crans-Montana. On parle là des personnes ayant payé leur billet... Vendredi soir, un très grand nombre de resquilleurs ont, en effet, réussi à investir le site en passant par-dessus les barrières qui l'entouraient.

Résultat: le festival a été débordé dans la gestion du flux des personnes et a dû fermer momentanément l'accès à quelques scènes pour protéger le public. Le lendemain, grâce à un service de sécurité grandement renforcé, ce problème a été résolu.La Modernity, organisée par un cigarettier, a également été à l'origine d'un magistral couac, samedi après-midi. L'accès à ce superbe dancefloor éphémère monté à l'arrivée de la télécabine Cry d'Err, à 2200 mètres d'altitude, ne pouvait se faire qu'une fois une fiche signalétique dûment remplie.

Conséquence: des centaines de clubbers se sont retrouvés à devoir patienter plus d'une heure dans le froid avant de pouvoir vibrer aux rythmes electro de Ricardo Villalobos et de ses invités. En plaine, rayon musique, Gotan Project, Morcheeba, Amy Macdonald, Milow, Birdy Nam Nam et Carl Cox ont fait honneur à leur statut de têtes d'affiche en remplissant les salles du festival à la limite de leurs capacités. Tout l'inverse de Ghinzu et de Martin Solveig, qui les ont littéralement vidées. On retiendra également l'ouverture chaque soir de la grande scène par un vainqueur du contest New Talent Tour. A cette occasion, Dee Day Dub, Me lonmoon, Pegasus et Orpheline ont lutté pour remporter l'enregistrement d'un EP dans le célèbre studio Balik Farm. C'est à la chanteuse tessinoise Orpheline que reviendra ce privilège. La prochaine édition se tiendra du 6 au 9 avril 2011.

Ton opinion