Le Blu-ray de la semaine: Grandeur, décadence et rédemption d'un champion
Actualisé

Le Blu-ray de la semaineGrandeur, décadence et rédemption d'un champion

«La rage au ventre», qui arrive dans votre salon, doit toute sa puissance à son acteur principal, Jake Gyllenhaal.

par
Catherine Magnin

Billy Hope (Gyllenhaal) est le roi des rings. Ce qu'il ignore, c'est que son point fort est aussi son talon d'Achille: sa femme (Rachel McAdams) s'occupe de tout autour de lui. Le jour où elle disparaît, Billy perd les ­pédales et la garde de sa fille. Désormais, ce n'est plus pour la gloire ou le luxe qu'il veut remonter sur le ring, mais pour devenir un père digne de ce nom.

Le point fort de «La rage au ventre», c'est Jake Gyllenhaal. Tout en muscles, encaissant les coups dans sa chair et dans son âme, il dégage une énergie incroyable. Impossible de ne pas applaudir sa performance. On reste d'autant plus sur notre faim en découvrant les maigres interviews en bonus du Blu-ray, qui ne satisfont pas notre curiosité sur la façon dont l'acteur s'est préparé pour le rôle.

Si magistral soit-il, Gyllenhaal est aussi le piège du film. Il focalise l'attention alors que le réa­lisateur Antoine Fu­qua ne réussit pas à insuffler une énergie similaire à sa mise en scène, notamment dans les scènes de combat. Du coup, «La rage au ventre» est un bon drame, mais pas un tout grand film de boxe.

«La rage au ventre»

D'Antoine Fuqua. Avec Jake Gyllenhaal, Rachel McAdams.

Film: ***

Bonus: *

Ton opinion