Football - Nati: Granit Xhaka: «Je ne suis pas l'entraîneur»
Actualisé

Football - NatiGranit Xhaka: «Je ne suis pas l'entraîneur»

Le milieu de terrain du Borussia Mönchengladbach et de l'équipe de Suisse n'est plus la tête brûlée qu'il a pu être par le passé. Mais il n'est pas non plus un fervent adepte de la langue de bois.

La question est récurrente. Elle l'était déjà sous Ottmar Hitzfeld - qui faisait jouer le Bâlois en no 10 -, elle l'est toujours sous Vladimir Petkovic - qui l'aligne en no 8. Or, en club, Xhaka évolue en no 6 et est responsable de la première relance. «Oui, je me sens bien à cette position et je crois avoir été performant cette saison, qui était une saison très importante pour moi», acquiesce-t-il sans pour autant ouvertement revendiquer le poste en sélection. Ce que nombre de personnes réclament en souhaitant écrire la suite de l'aventure sans Gökhan Inler.

«Je ne suis pas l'entraîneur, c'est lui qui décide. Moi, je dois juste être le meilleur possible là où il me met.» Ce qui, dans le 4-3-3 de Petkovic, nécessite parfois quelques adaptations par rapport au 4-4-1-1 dessiné par Lucien Favre à Gladbach. «Cela prend du temps mais nous y arrivons doucement», estime le milieu de terrain de... 22 ans seulement.

Si jeune mais déjà si expérimenté! Xhaka est devenu un des leaders de cette équipe de Suisse aux forts accents balkaniques. «Je ne sais pas si je suis un des leaders. Je ne crois pas, il me semble que les joueurs les plus âgés le sont davantage. J'essaie de faire de mon mieux pour l'équipe.»

Sa très belle saison en Bundesliga, qui a débouché sur une historique qualification du Borussia en Ligue des champions, a placé le Bâlois au coeur de bien des intérêts. Et pas des moindres, puisque l'on évoque un transfert cet été, par exemple, au Bayern Munich. Rien que ça!

«Je lis aussi ce genre de choses, s'amuse-t-il. C'est un honneur pour moi que l'on associe mon nom à de tels clubs. Mais je n'ai rien reçu de concret, je suis encore sous contrat avec Mönchengladbach et je compte bien me focaliser entièrement sur mon club!» Jusqu'à une offre ferme à laquelle ni Xhaka, ni Gladbach, ne pourront dire non. (ats)

Ton opinion