Genève: Granita délaissée sur le chemin des vacances

Actualisé

GenèveGranita délaissée sur le chemin des vacances

Comme chaque été, de nombreux animaux sont abandonnés dans la nature. Une tortue de Floride a même été retrouvée dans un parc public genevois. La faune locale en pâtit.

par
tpi
Granita va désormais vivre dans un refuge à Chavornay (VD). (Photo: SOS-Chats)

Granita va désormais vivre dans un refuge à Chavornay (VD). (Photo: SOS-Chats)

Des rongeurs par dizaines, parfois des chats ou des chiens et maintenant une tortue de Floride. Retrouvée vendredi alors qu'elle promenait sa carapace de 25 centimètres dans le parc de la Grange, Granita est venue grossir les rangs de ces bêtes que leur maître décide de ne pas conserver pendant leurs vacances. «Depuis le début de l'été, nous en recueillons une quinzaine par semaine», regrette Valérie Derivaz, présidente de SOS-Chats, qui s'est occupée du reptile avant de le confier à un refuge spécialisé.

Si l'abandon d'un animal dans la nature reste rare, il est passible d'une amende oscillant entre 200 et 20'000 fr. Ces lâchés sauvages ont d'autres inconvénients: «Ces animaux domestiqués peuvent souffrir un fois en liberté, tonne l'inspecteur cantonal de la faune, Gottlieb Dändliker. Ils peuvent aussi être porteurs de maladies dangereuse pour la faune locale.»

Ton opinion