Football: Grasshopper a joué avec le frein à main
Actualisé

FootballGrasshopper a joué avec le frein à main

Les Zurichois ont hypothéqué leurs chances de qualification pour le barrage de Champions League, en perdant face à Lille (0-2).

par
Grégory Beaud
Zurich
L'ouverture du score signée Corchia a fait mal aux Sauterelles.

L'ouverture du score signée Corchia a fait mal aux Sauterelles.

Les Sauterelles ont attendu la 77e pour cadrer leur 1er tir. Tarashaj, des 20 mètres, n'a même pas fait suer Elana, le gardien adverse. Face aux 3e de la dernière Ligue 1, GC n'a jamais mis la pression. Pire, les hommes de Michael Skibbe ont joué avec le frein à main et n'ont plus qu'une chance théorique de franchir le 3e tour qualificatif de Champions League. «Les absences de Ben Khalifa ou de Caio ont pesé», a remarqué le coach local, sans contester la supériorité lilloise.

Dans l'histoire des Coupes d'Europe, 97,6% des équipes s'étant inclinées 0-2 sur leur pelouse à l'aller n'ont pas passé l'épaule au match retour. Ironie de l'histoire: Grasshopper est l'une des 8 formations à l'avoir fait. C'était lors de la saison 1998-1999, face à la Fiorentina du mythique Ga­briel Batistuta. Un signe d'espoir? Difficile à croire tant la prestation des locataires du Letzigrund a fait peine à voir.

Pourtant, GC avait des raisons d'y croire au moment du coup d'envoi. L'an dernier, au même stade de la compétition, les Zurichois avaient donné du fil à retordre à l'Olympique Lyonnais (deux défaites 0-1). Face à des Dogues privés de leurs internationaux présents au Mondial (Kalou, Mavuba et Enyeama), Grasshopper avait une réelle chance à jouer. «Mais la vérité du moment est que nous ne sommes pas assez homogènes. Trop faibles techniquement et pas au niveau physiquement pour un match de ce standing», n'a pu que constater le coach Michael Skibbe.

Twitter -> @GregBeaud

Grasshopper - Lille 0-2 (0-1)

Letzigrund. 7700 spectateurs.

Arbitre: Eskov (Rus).

Buts: 29e Corchia 0-1. 49e Mendes 0-2.

Grasshopper: Davari; Lang, Jahic, Dingsdag, Grichting (46e Kahraba), Pavlovic; Salatic; Abrashi, Sinkala (61e Merkel), Ravet (74e Tarashaj); Dabbur.

Lille: Elana; Beria, Kjaer, Basa, Souar; Corchia, Gueye, Balmont, Delaplace (80e Meite); Mendes (71e Roux), Rodelin (94e Sidibé).

Notes: GC sans Ben Khalifa ni Caio (blessés). Lille sans Origi (pas convoqué), Mavuba ni Martin (blessés). 80e frappe de Rodelin sur la transversale.

Avertissements: 45e Salatic. 84e Tarashaj. 85e Abrashi.

Aucune chance.

Si GC a été dangereux en premier par Dabbur (22e), c'est Lille qui a ouvert la marque. Corchia, seul au 2e poteau, a trompé Davari de volée. Les Français ont pris l'avantage sur leur première action. Lille a ensuite assuré ses arrières dès le retour des vestiaires. Mendes a repris de manière acrobatique un centre de la droite (49e, 0-2). A la 62e, un retour au dernier moment de Kjaer a empêché Kahraba de se présenter en bonne position. A la 80e, Souare a touché la transversale. Sur le rebond, Rodelin s'est pris les pieds dans le tapis.

Ton opinion