Actualisé 27.11.2009 à 14:21

LNAGrasshopper financièrement sauvé

En proie à d'importants problèmes financiers, Grasshopper a assuré sa survie pour la fin de la saison en cours. A moyen et long terme, le club zurichois misera encore plus sur son centre de formation.

Dans un communiqué, Grasshopper a indiqué avoir réussi à couvrir le déficit de 4,5 millions de francs que la Ligue nationale lui avait reproché. Ce tour de force a été réalisé grâce à des garanties bancaires et des renonciations de créances émanant de personnes et d'organisations proches du club. Des réductions de salaire ainsi que diverses mesures d'économie font également partie des mesures prises.

D'autres actions, allant dans le même sens, devront être entreprises pour assurer la pérennité du secteur du football professionnel. Les priorités majeures concernent avant tout l'élargissement de l'assise finacière du club grâce à un nouveau modèle d'actionnariat ainsi que les négociations avec de nouveaux sponsors pour les saisons 2010/11 et suivantes.

Dans le cadre de son repositionnement, la nouvelle entreprise «Neue Grasshopper Fussball SA» mettra un accent encore plus marqué sur la formation, un secteur déjà très satisfaisant. Quatre champions du monde M17 en sont d'ailleurs issus: Nassim Ben Khalifa, Haris Seferovic, Charyl Chappuis et Raphael Spiegel. De plus, GC s'est assuré les services d'Hansruedi Hasler. L'ancien directeur technique de l'ASF officiera en tant que consultant. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!